image

LA RÉACTION DU PRÉSIDENT DE LA TRANSITION MALIENNE, ASSIMI GOÏTA

image

À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 2 novembre, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goita a condamné avec la dernière rigueur les propos blasphématoires récemment proférés par un individu, via les réseaux sociaux, contre l’islam, religion de paix et de tolérance.

Il a exprimé sa solidarité et celle du Gouvernement à la communauté musulmane avant d’exhorter cette dernière au calme et à la retenue.

En outre, il a instruit le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux et celui de la Sécurité et de la Protection civile, de tout mettre en œuvre pour appréhender l’auteur de ces propos blasphématoires contre l’Islam, ainsi que ses complices, afin qu’ils répondent de leurs actes.

À rappeler que l’individu a non seulement tenu des propos blasphématoires, il s’est aussi moqué du Coran en le jetant par terre et marché dessus avant d’insulter le prophète, l’Islam et même Allah ( Dieu ).

Le président du haut conseil islamique du Mali, As Seid Chérif Ousmane Madane Haidara dans un discours invite les musulmans à se tenir aux décisions du gouvernement, il les invite au calme et surtout à la prudence et d’attendre la réaction du président de la transition qui promet de trouver une solution à cette situation.

Le Président de la Transition a lancé un appel aux Maliens à rester vigilants face aux actions subversives, de nature à déstabiliser la Transition et à ne pas tomber dans les pièges perfides tendus par les ennemis du Mali.

Hawa TOUMAGNON (Correspondance particulière)

4 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article