image

LA RÉPONSE DU COACH ALIOU CISSÉ

image

Face à la presse ce lundi, avant le premier galop d’entraînement des Lions du Sénégal en vue des matchs contre le Bénin, le 4 juin, et le Rwanda, trois jours plus tard, comptant pour les deux premières journées des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire 2023, le sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé, a réagi sur le dossier du joueur Boubacar Kamara. Espéré dans la tanière, ce dernier a été convoqué par Didier Deschamps pour le prochain regroupement des Bleus.

« L’agent de Boubacar Kamara n’est pas notre interlocuteur »
« En réalité, il n’y a pas de cas Boubacar Kamara, a-t-il minimisé. Si vous regardez ce que je disais au mois de mars, nous, c’était le profil de Pape Gueye qu’on était en train de chercher. On est allé le chercher. On recherchait aussi le profil de Boubacar Kamara. Je pense que Boubacar Kamara a fait un choix, et ce choix-là, il faut le respecter. C’est tout. Je lui souhaite bonne chance. Je préfère qu’on parle des joueurs intéressés surtout qui sont là. »

Interpellé par des journalistes, le technicien sénégalais est ainsi revenu à la charge : « je suis entré en contact, oui. Mais, est-ce que je lui ai parlé ? Non. Cela veut dire qu’on a une autre façon de travailler, qui fait qu’on a des gens qui s’approchent du dossier, qui font qu’en un moment donné, on a des retours ou pas. Je l’ai dit au mois de mars, je n’ai pas parlé avec Boubacar Kamara. Est-ce qu’on a travaillé sur le dossier ? Je vous dis oui. Son choix a fait que ça n’a pas abouti. A partir du moment qu’il fait un choix, que voulez-vous que je fasse ? ». Avant de couper : « c’est la conférence de presse de l’équipe nationale du Sénégal, parlons de notre équipe, de nos matchs qui arrivent. Je vous garantis que le cas Boubacar Kamara ne va prendre la conférence de presse, ce n’est pas possible. On lui souhaite bon vent. Sur l’approche des binationaux, vous pouvez tout me reprocher sauf ça. On a fait venir quand même pas mal de joueurs. Il y a des joueurs dont je me suis approché et que je n’ai pas pu faire venir. Ils ont joué pour la France et personne ne sait. Donc, il n’y a pas de polémique ».

Le coach sénégalais a commencé son point de presse par présenter ses condoléances aux familles des onze bébés morts calcinés dans un incendie. Rappeler que c’est en raison d’une deuil national de 72 heures décrété à l’occasion que la conférence de presse de vendredi, date de publication de la liste des 26 Lions, a été décalée.

Dié BA
Abdoulaye SYLLA (Photo)

30 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article