LA RÉPONSE SALEÉ DE LA TASK FORCE RÉPUBLIQUE BARTH, SONKO ET CIE

news-details
APPEL AU BLOCAGE DU PROCESSUS ELECTORAL

Réponse du berger à la bergère. La Task force de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir) se dresse contre l’appel au blocage de la révision des listes électorales émis par le maire de Mermoz – Sacré Cœur, Barthélémy Dias, aux côtés des soutiens du leader de Pastef/ Les Patriotes, Ousmane Sonko. Dans un communiqué, elle appelle l’État à la fermeté face à l’attitude jugée "subversive" d’opposants. Selon les soutiens du président Macky Sall, cela ne passera pas. D’autant plus qu’arguent-ils, les plaignants versent "dans la calomnie."

Poursuivant, ils déplorent un "comportement irresponsable et populiste en droite ligne de la démarche subversive, violente et antidémocratique qui ressort des actes et propos de cette opposition pour qui la contre-vérité est seconde nature."

Et, "nul ne pouvant bloquer le processus de révision des listes", avertissent les apéristes, martelant que "le souvenir des faux malades adeptes des massages thérapeutiques dans les salons douteux avec un tissu épais de contrevérités à dormir debout est encore frais. Quid des hommes à la gâchette facile qui, sans remords, se pavanent l’insulte facile à la bouche avec la chansonnette de la victimisation".

Pour finir, "en agissant ainsi, une certaine opposition dakaroise cherche une explication anticipée à sa défaite", narguent-ils.

Vous pouvez réagir à cet article