image

LA REPRISE DES COURS FIXÉE DANS LE DJIBIDIONE

image

Plus de deux mille élèves avaient déserté les salles de classe dans le cadre des opérations de l’Armée dans le Nord Sindian, entamées mi-mars en Casamance. Dans le Djibidione, la reprise se prépare. Une réunion s’est tenue dans ce sens entre les populations et les autorités du Lycée. Ainsi, après les accrochages entre militaires et bandes armées dans la zone, les élèves de Djibidione regagneront les classes demain mardi 18 avril, signale notre correspondant sur place.

« Les militaires qui étaient venus se baser à Djibidione se sont déplacés vers l’intérieur pour poursuivre les opérations, renseigne Tamsir Diédhiou, professeur de Sciences physiques au Lycée de Djibidione, et habitant du village. A part ça aussi, il y a l’artillerie qui était basée à Djibidione et qui occasionnait beaucoup de bruit. Et c’est ce bruit surtout qui avait causé la panique et les gens ont eu peur. Donc, l’artillerie s’est déplacée entraînant l’arrêt des détonations qui se faisaient à partir de Djibidione. Ce qui fait que dans le village, toutes les activités ont repris ».

Un comité d’accueil est mis sur place pour accompagner les élèves qui ont vécu une situation difficile dont ceux qui ont été obligés de quitter la zone. « Il y a beaucoup d’élèves qui se sont déplacés pour plusieurs raisons. Certains pour la sécurité, d’autres pour pression familiale mais pour un grand nombre, c’est dû au fait de la suspension des cours. Pour ces derniers, s’il n’y a plus de cours, il n’y a pas de raison qu’ils restent dans la zone. Maintenant, c’est cela qui nous permet une fois qu’on démarre, de voir l’effectif des présents, pour contacter les parents d’élèves et voir comment on peut les aider les absents », explique l’enseignant.

Dié BA

18 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article