image

LA REVANCHE DE ALIOU SALL PAR PROCURATION

image

Aliou Sall, groggy depuis sa défaite face à Ahmed Aïdara, n’était pas candidat pour diriger la liste départementale Benno bokk yaakaar (Bby) à Guédiawaye. C’est un proche, par contre qui est allé au charbon pour faire face à Ahmed Aidara de la coalition Yewwi askan wi (Yaw). C’est elle qui est désignée pour laver l’affront du 23 janvier infligé à la Ville de Guédiawaye. Une forme de revanche pour son mentor que la ministre de la Jeunesse aura à cœur de prendre. C’est le joker de Aliou Sall qui a grillé une cartouche le 23 janvier.

Après les élections locales, Bby a crié partout que la ville était marron beige et que les divisions ont facilité la victoire du camp adverse. Néné Fatoumata Tall est la tête de gondole de cette mouvance. C’est elle qui doit montrer au Président Sall que la déconvenue du scrutin local était juste un accident de parcours. Une anomalie qu’il faudra corriger le 31 juillet.

Si elle est une militante dévouée, Néné Tall comme l’appelle Aliou Sall, était l’adjoint au maire de 2014 à 2022. Elle aura la confiance du frère de Macky Sall pour diriger la Commission statutaire de la coopération des femmes de la micro finance et de la solidarité. Pour ces élections, la ministre de la Jeunesse aura l’occasion de montrer que l’investiture de Lat Diop était un mauvais casting à Golf Sud. Pour les élections de janvier dernier, Macky Sall avait misé sur le directeur de la Lonase qui allait finalement mordre la poussière face à Khadija Mahécor Diouf de Yaw. Née en 1982 à Guédiawaye, Néné Fatoumata Tall, ministre de la Jeunesse depuis avril 2019, était le directeur de campagne de Aliou Sall lors des Locales.

Comme beaucoup de mastodontes de l’Apr, l’ancienne présidente du Conseil d’administration de la Lonase joue sa place dans le gouvernement. À 40 ans, elle pourrait peut-être quitter la station de la Jeunesse si elle gagne pour retrouver un ministère d’une grande envergure. C’est le moment ou jamais. Avec la perte de vitesse de Aliou Sall, Lat Diop, Aïda Sow Diawara, Racine Talla n’incarnant pas l’avenir, Néné Fatoumata Tall, présidente des femmes de l’Apr à Guédiawaye a une belle carte à jouer. Mais une défaite à Ahmed Aïdara pourrait freiner son élan et mettre en parenthèse ses ambitions politiques.

Babacar Guèye DIOP

13 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article