image

LA RICHESSE CULTURELLE SÉRÈRE EXPOSÉE À TRAVERS LE XOOY

image

Dans la nuit du Dimanche 3 au Lundi 4 juillet, les gardiens du mysticisme et de culte de la région de Fatick célébraient la cérémonie du xooy (divination pré-hivernale des sérères). Selon un communiqué de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT), la cérémonie annuelle a démarré par la veillée nocturne. Pendant cette nuit, les maîtres voyants (saltigués) font appel aux esprits mystiques au milieu de la forêt.

Ils prédisent les évènements à venir et recommandent des sacrifices afin que la saison des pluies soit bonne et la paix sociale préservée. Le document de poursuivre, à l’aube, les maitres voyants se rendent sur le bras de mer de Fatick pour invoquer Mame Mindiss, génie protecteur du Sine. A la suite de cela, commence ‘’le Diobaye’’. Un défilé de ‘’saltigués’’ enveloppés dans leurs amulettes et des feuilles d’arbres qu’ils éparpillaient partout sur le chemin lors de leur passage avec de l’eau bénite provenant du bras de mer. Toute la ville sort admirer alors le cortège de chasseurs tenant leur gibier à la main et une déferlante de maitres voyants qui récitaient des incantations pour conjurer les mauvais sorts. Le communiqué renseigne qu’ils sillonnaient les grandes artères de la villes jusqu’à l’arène de Fatick, qui abrite la cérémonie finale.

Fatickois, sénégalais de toutes horizons, des autorités administratives et municipales se retrouvent pour magnifier la richesse culturelle sérère dans une enceinte pleins de monde. A l’invocation de chants et hymnes consacrés à Mame Mindiss, l’euphorie s’empare des corps des acteurs comme de l’assistance et provoque la frénésie des pas de danse tant dans l’enceinte de l’arène que sur les tribunes. Pendant une semaine, les Fatickois et des milers de sénégalais, des étrangers se rendent dans le sine pour se baigner dans les eaux du bras de mer, avec la bénédiction de la bienfaitrice et de la protectrice de Fatick, Mame Mindis. Il faut dire que depuis 2013, la cérémonie du xooy est inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Qui est Mame Mindis

Selon Cheikh Faye de son vrai nom et ‘’Sa Thiour’’, titre qu’il porte en tant qu’interprète et intermédiaire entre Mame Mindiss et les habitants, gardien des secrets Mame Mindiss, bienfaitrice et totem de la région de Fatick, ancienne royaume du Sine, « l’esprit surnaturel qui protège la région de Fatick est une femme dont la beauté dépasse l’entendement ».

« A son retour de pèlerinage de la Mecque, je l’ai vue de mes propres yeux, sous sa vraie apparence. Le visage de Mame Mindiss dégageait une lumière impressionnante, extraordinaire, surnaturelle. C’était un soir mais Fatick rayonnait comme s’il était midi », affirmait d’emblée ‘’Sa Thiour’’ dans un entretien avec l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT). Avant de poursuivre : « Mame Mindiss est un djinn, un génie qui protège Fatick et le Sénégal. A chaque fois que quelqu’un se perd dans la foret ou rentre à heure tardive. Elle (Mame Mindiss) sous une apparence humaine, l’oriente et l’accompagne jusqu’à chez lui. La légende raconte qu’elle serait originaire des eaux du Gange en Inde et du Nil en Égypte. Mame Mindiss se rend souvent dans ces deux pays, elle me prévient à chaque fois qu’elle s’y rend ».

Le jour du xooy, les gens vont se baigner sur le fleuve et ce pendant une semaine. Cet eau purifie le corps et l’âme, on ne la retrouve qu’en Inde. D’ailleurs comme à Fatick, chaque année les indiens célèbrent également leur génie protecteur sur le Gange.

Cheikh Moussa SARR

14 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article