LA SNHLM ACCUSÉE PAR UN CLIENT D’ESCROQUERIE PORTANT SUR 4 MILLIONS FCFA

news-details
Justice

La Sn Hlm se retrouve au cœur d’un litige. La société nationale d’habitations à loyer modéré est accusée par un de ses clients de vouloir faire main basse sur une somme portant sur 4 millions de F CFA.

Le client répondant au nom de Souleymane Sané déclare avoir été convenu avec la Sn Hlm la transaction pour une parcelle de terrain pour le montant cité. M. Sane devait payer la somme sur plusieurs tranches. C’est ainsi qu’il a commencé à verser jusqu’à hauteur de 2 millions 300 mille F CFA. Mais, la Sn Hlm lui a signifié que la dernière tranche, 1 million 700 mille FCFA, versé dans un compte à la Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs) n’était pas entré dans ses caisses.

Pourtant, M. Sané, documents à l’appui, signale que la somme restante a été bien versée sur le compte que la Sn Hlm lui avait donné et logé à la Bhs. ’’ Quand je suis partie pour finaliser la parcelle, la Sn Hlm m’a notifié qu’elle n’avait pas encore reçu le reliquat. Ce qui me semblait bizarre. C’est ainsi qu’ils (les responsables de la Sn Hlm) m’ont demandé où est ce que j’ai versé l’argent ? Je leur ai répondu que je l’avais versé dans le compte habituel. Le compte qu’ils m’avaient eux-mêmes remis. C’est par la suite qu’ils m’ont dit que j’ai fait une erreur, parce que, je ne devais pas verser le reliquat dans ce compte qui a été bloqué. Ce que je ne comprenais pas », déplore M. Sané.

Contactés par nos soins, deux responsables de la Sn Hlm disent avoir pris connaissance de ce dossier. Ils ont tous confirmé le blocage par la Bhs de ce compte qu’ils disent appartenir à la coopérative d’habitat : ’’ Keur Seydi Nourou Lah’’. C’est dans cette coopérative, agrée par la Sn Hlm, qu’avait inscrit Souleymane Sané. « Je ne connaissais pas cette coopérative. C’est la Sn Hlm qui m’a directement mis en rapport avec eux. C’est la même Sn Hlm qui m’a donné le numéro de compte où je versais mon argent », a-t-il expliqué. D’ailleurs, lorsqu’il est retourné à la banque, cette dernière lui a renvoyé au niveau du directeur de la Sn Hlm qui devait lui faire une lettre pour que la banque lui rembourse.

Joint au téléphone, le Secrétaire général de la Sn Hlm, Modibo Sarr, dédouane sa société. Même s’il reconnait la coopérative ’’Keur Seydi Nourou Lah’’, M. Sarr ignore les raisons pour lesquelles le compte de cette coopérative a été bloqué par la Bhs. Pour lui, le contentieux c’est entre M. Sané et cette coopérative, la Sn Hlm n’a rien à voir là-dessus. « Dans les procédures de la Sn Hlm, lorsque tu signes un contrat, il faut verser directement l’argent dans les comptes de la Sn Hlm, mais pas dans ceux d’un tiers », a-t-il déclaré.

Il poursuit : « Il (M. Sané) a versé dans un compte qui n’est pas celui de la Sn Hlm, on lui dit que l’on ne peut pas prendre ça en charge. Il faudrait qu’il verse l’argent dans les comptes de la Sn Hlm. Une fois qu’il signe un contrat, il ne doit plus verser dans le compte d’un tiers. Mais dans les comptes de la Sn Hlm. Au niveau des procédures de la Sn Hlm, il y a des coopératives d’habitats. Vous venez et vous inscrivez dans une coopérative qui n’est même pas gérée par la Sn Hlm, mais plutôt par des tiers. Maintenant, une fois que ces coopératives bénéficient de parcelles, ses responsables transmettent une liste à la Sn Hlm qui leur signe chacun un contrat. Une fois que le contrat soit signé, la Sn Hlm vous doit une parcelle et vous, en tant que client, vous nous devez un reliquat. Le reliquat, vous ne versez pas dans les comptes de la coopérative, mais plutôt dans nos comptes. Maintenant, si vous continuez à verser dans les comptes de la coopérative, vous allez trouver un moyen de le transférer dans les comptes de la Sn Hlm », a-t-il lâché au bout du fil.

Vous pouvez réagir à cet article