LA SONATEL APPUIE LE COMITÉ DE LUTTE AVEC 420 MILLIONS FCFA, DU MATÉRIEL ET SON EXPERTISE TECHNIQUE

news-details
CORONAVIRUS

A travers un communiqué publié sur son site web visité par Emedia.sn, la première société de télécommunications au Sénégal officialise sa décision d’accompagner l’Etat dans la mobilisation de moyens pour la lutte contre la propagation de Covid 19.

La Sonatel indique ainsi s’être engagée prendre en charge certains besoins exprimés par le Ministère de le Santé et de l’Action Sociale pour un montant total de près de 420.000.000 de francs CFA. En plus de cette contribution financière, la société va également mettre en place certaines mesures d’ordre technique allant de la prise en charge du Renforcement technique et humain des positions au Centre d’Appels abritant le numéro vert 800 00 50 50 pour améliorer la prise en charge des appels, à la gratuité des appels entre personnels des sapeurs-pompiers, des services médicaux, du SAMU, des Forces de sécurité, etc., en passant par la mise à disposition de supports de communication et d’espaces médiatiques sur ses canaux physiques et digitaux aux services de communication et de sensibilisation sanitaires de l’Etat, la création d’une sonnerie d’attente (Dalal Tones) qui sensibilise sur les gestes barrières.

LIMITER LES FLUX DANS LES AGENCES ET LA MANIPULATION DE L’ARGENT

Il y a également un accompagnement des initiatives mise en place par les facturiers pour limiter les flux au niveau de leurs agences et la manipulation de l’argent avec la baisse de 50% des frais de rechargement Woyofal (électricité prépayée) en concertation avec la Senelec, la gratuité pendant 30 jours des frais de paiement des factures d’eau (Sen’Eau) et d’électricité (Senelec) et de téléphone par Orange Money et la gratuité pendant 30 jours des frais sur tous les paiements marchands par Orange Money.

Par ailleurs, la Sonatel annonce aussi une contribution en nature avec des équipements pour le renforcement en matériel médical composé de Respirateurs de Transport, Respirateurs de réanimation, ECG Portatif avec chariot, etc. et sa participation à la construction et à l’équipement d’un site d’urgence au niveau du hangar des pèlerins de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, annoncé hier, par le ministre de la santé, comme un lieu de confinement de ceux qui auront voyagé pendant les 25 jours précédents dans l’un des pays fortement touchés par la pandémie.

Vous pouvez réagir à cet article