LA STRATÉGIE DU NOUVEAU MAÎTRE DE CONAKRY POUR ÉVITER L’ISOLEMENT DIPLOMATIQUE

news-details
Situation en Guinée

Le Lt. Colonel Mamady Doumbouya, nouvel homme fort de Conakry depuis le putsch orchestré dimanche septembre, a reçu, Mercredi 08 septembre, l’ambassadeur de la Russie à Conakry. Il s’agit selon twitter, la première audience accordée par la junte. Tout un symbole.

L’axe Conakry-Moscou s’est renforcé ces derniers temps. Tout le monde se rappelle de la visite, mardi 23 mars 2021, de Mikhaïl Leonidovitch Bogdanov, vice-ministre Russe des affaires étrangères en charge de l’Afrique et du Moyen-Orient et envoyé spécial du président Vladimir Poutine en Guinée et son tête-à-tête avec le président guinéen Alpha Condé. Un acte qui prouve si besoin en était, le changement de cap du régime de Conakry.

Lâché de toutes parts par les occidentaux à cause de son projet de troisième mandat et des nombreuses atteintes aux droits de l’Homme enregistrées en Guinée, le régime de Conakry avait, en effet, tourné le dos aux occidentaux pour se rapprocher de la Russie et de la Chine, acteurs majeurs sur la scène internationale.

L’on se rappelle encore de cette rencontre légendaire entre le président guinéen et son homologue russe Poutine en marge du premier sommet Russie-Afrique de Sotchi où Alpha Condé tacle devant les caméras du monde entier, le néocolonialisme et l’impérialisme occidental.

Aujourd’hui mis au banc des accusés à cause à cause putsch, le tombeur de Condé ne pouvait pas ne pas compter sur le soutien des partenaires de son pays surtout les plus puissants. Dans la mesure où un Etat n’a pas d’amis mais des intérêts, la Russie a encore l’œil rivé sur les énormes ressources que recèle le sous-sol guinéen.

Vous pouvez réagir à cet article