image

LA STYLISTE OUMOU SY LIVRE SA VISION DU COVID-19

image

La 14ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, (Dak’Art), qui a levé ses rideaux depuis le 19 mai se poursuit jusqu’au 21 juin prochain. Des artistes d’ici et d’ailleurs réunis dans la sélection officielle dénommée « In », mais avec une programmation « Off », exposent leur talent.

C’est le cas de la styliste, décoratrice, créatrice de bijoux et costumière, Oumou Sy dont l’ingéniosité et le savoir-faire ne sont plus à démontrer. Elle a présenté deux installations au Théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose de Dakar. Une œuvre d’art qui relate l’histoire de la pandémie à Coronavirus qui a créé une psychose partout dans le monde, pendant presque deux ans. « C’est très important à mes yeux car, quand le Corona est arrivé, tout le monde avait paniqué et la terre entière était en mouvement pour ne pas dire en ébullition. Moi je me suis enfermée pour confectionner mes deux robes. Quand j’en suis arrivée à la troisième, les vaccins sont arrivés et le Corona était fini. L’Afrique est préservée car elle a su utiliser ses racines et sa forêt sacrée et les nouvelles technologies aussi ont été mises à contribution avec les masques, les gels et tout le reste », explique la native de Podor, dans le Fouta.

Cette exposition « Off » repose sur le triptyque « créer, imaginer et inventer » et montre la créativité de Mme Sy. La première installation, avec ces deux robes parle de la période du Covid-19, la deuxième, d’après elle, est une évolution avec la « robe santé » qui symbolise l’effort dans les recherches médicales sur les vaccins et les remèdes. Les fils qui pendent au niveau des installations représentent les fils de la vie. En effet, dans ces collections, les femmes sont à l’honneur, car il y a des prêtresses sur les différents décors des deux installations… Des calebasses totems entre autres sont visibles dans le déco.

Adama Aïdara KANTÉ

30 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article