image

LA TABASKI ÉTOUFFE LE DÉMARRAGE DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE

image

Pape Djibril Fall et Cie veulent servir le secteur primaire
Ils veulent servir et non se servir d’où le nom de leur coalition Les Serviteur/Mpr. Pape Djibril Fall n’était pas à Jakarlo de la Tfm, émission qui a fait son succès, mais il a tenu dans le studio de la Rts, d’un regard franc à l’intention des électeurs, à leur tenir un langage de vérité. « L’économie sénégalaise est dominée à 70% par le secteur primaire c’est-à-dire l’agriculture, l’élevage et la pêche. Et pourtant, ces secteur ont le plus de pauvres », a relevé le journaliste. Mise impeccable, dans sa boubou bleu marine « deux saisons », PDF, tout en gestuel, explique le « manque de vision » du président de la République par l’allocation de 70 milliards à injecter dans la campagne article. Pape Djibril Fall a survécu aux accusations de vol de parrainage portées par Amsatou Sow Sidibé mais ne veut pas également passer comme cheval de Troie du Président Macky Sall. Etiquette collée à la peau de Bougane Guèye Dany.

Bunt bi cherche la clef
C’est par un morceau musical qu’ils cherchent à avoir la clé d’une majorité à l’Assemblée nationale. Au deuxième jour de la campagne, El Hadji Ibrahima Mbow, tête de liste de la coalition a cédé la place à Bruno D’Erneville pour parler au nom de Bunt-bi. Celui qui est investi à la 3ème position sur la liste a rappelé qu’en dépit des 62 ans d’indépendance du Sénégal, des « dérives » continuent d’être notées comme la Loi Ezzan, les lois mal rédigées comme le Code électoral. Pour l’ancien allié de Ousmane Sonko à la Présidentielle de 2019, l’Assemblée nationale doit voter des lois utiles dans des secteurs comme la santé, le loyer, l’agriculture, l’artisanat, l’industrie et la diaspora. Il s’agira ainsi de frapper à la porte de tous les domaines. A terme, il faudra mettre en œuvre le Sénégal entreprenant et solidaire.

Aar Sénégal pour freiner la dynamique du 3e mandat
Comme l’alternance est voulue à l’Assemblée nationale, il en est de même dans la prise de parole à la Rts pour la plupart des coalitions. Dimanche, c’était Thierno Alassane Sall et le lundi, Abdourahmane Diouf a livré la déclaration de Aar Sénégal. Le théoricien des oppositions au Sénégal, a très tôt démarqué sa liste des autres notamment avec la présentation d’un Contrat de Législature. D’après l’ancien porte-parole de Rewmi estime que ces élections sont une occasion en or pour casser la dynamique du 3ème mandat. Dans son Contrat de législature, Aaar propose 14 points comme la 14ème Législature. Mais il faut retenir qu’il sera question de contrôler les fonds politiques du président de l’Assemblée nationale. De plus, il sera aussi question de proposer une loi sur le patriotisme économique.

Les têtes de listes départementales prennent le pouvoir
Avec Ousmane Sonko inéligible, c’est le règne des têtes de listes départementales à Yewwi askan wi. De Birame Souleye Diop dimanche, Yaw a donné la parole à Ahmed Aidara hier. Le maire de Guédiawaye n’a pas servi sa fameuse rhétorique « soul gaz douto téré khègne, 3ème mandat dagnko fi téré » mais il a bien précisé qu’une 3ème candidature du Président Macky Sall était impossible. Sous la clim du studio de la Rts, Ahmed Aidara est apparu mou, loin de ses bouillantes revues de presse. Il a juste magnifié l’alliance Wallu-Yewwi et qui, d’après lui, fait peur à Macky Sall. « Les remplaçants vont gagner les titulaires », a-t-il ironisé faisant allusion à l’invalidation de la liste nationale de Yaw

Bby mise sur la jeunesse
Mimi Touré partie à l’intérieur du pays, Benno bokk yaakaar a fait recours aux jeunes pour parler en son nom. Youssoupha Niang, candidat suppléant sur la liste départementale de Dakar, Amy Yaya Diallo de Bakel et Mam Guèye Diop de la liste nationale ont, comme d’habitude, mis en exergue les réalisations du Président Macky Sall. On ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Mimi Touré semble l’avoir compris en déléguant aux jeunes la parole pour parler à cette frange de la population. Un homme entouré de deux femmes, c’est le pari de la coalition au pouvoir qui vote la continuité. « Voter Benno bokk yaakaar, c’est soulager les populations », ont-ils déclaré.

Wallu Sénégal : les femmes au charbon
Les deux candidates mises en avant ont peu de chances d’être élues. N’empêche, Marie Sow Ndiaye (14ème) et Aminata Sakho (42ème) étaient envoyées au charbon hier pour porter les t-shirts de la coalition Wallu Sénégal. Devant les grilles de l’Assemblée nationale, elles ont constaté un « régime finissant » et décrié une « démocratie hypothéquée » par un Président qui veut un mandat de trop. Comme Ahmed Aidara, elles ont salué l’inter-coalition Wallu-Yewwi. « Nous voulons avec cette 14ème Législature, une Assemblée nationale avec des députés du Peuple et non à la solde d’un homme », a lancé Marie Sow Ndiaye, députée sortante.

Naatange veut 5 000 francs par jour pour un détenu
Boubou traditionnel le dimanche, costume cravate lundi : la coalition Naatange askan wi passe de la défense de l’éducation à celle de la justice. Mohamed Diallo promet de proposer la revalorisation des salaires des juges. De plus, il a formulé les mêmes promesses pour les corps militaires et paramilitaires. Aussi les gardiens de prisons ne seront pas oubliés si la coalition Naataange obtient la majorité à l’Assemblée nationale. Ensuite, Mohamed Diallo va demander au gouvernement, en cas d’élection, l’allocation de 5000 francs à chaque détenu. Ainsi selon lui, les personnes en marge de la loi, auront des sommes à envoyer à leurs familles.

Bokk gis gis liggey, Pape Diop porté disparu
En deux jours, la tête de liste de la coalition Pape Diop n’a pas encore fait son apparition publiquement. Après Aliou Sow dimanche, Moussa Diakhaté a pris le relai au nom de Bokk gis gis liggey. Le porte-parole du parti Bokk gi gis qui a brillé par sa maitrise de la langue wolof, a plaidé pour un nouveau profil du député. M. Diakhaté a aussi appelé à combattre le cumul de fonctions tout en se lançant dans une opération de séduction aux électeurs. Les mots, « paix, stabilité, politesse » sont longuement revenus dans les propos de Moussa Diakhaté inscrit à la 5ème place de la liste.

Par Babacar Guèye DIOP

12 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article