LA THÈSE CRIMINELLE ÉCARTÉE, DEUX DES INFIRMIERS DE GARDE AFFECTÉS

news-details
MORT DE 4 BÉBÉS À LINGUÈRE

Suite et pas fin dans l’affaire des quatre bébés morts calcinés, samedi dernier à l’hôpital Magatte Lô de Linguère. Selon L’Observateur, ceux qui seront inculpés pour ces faits ne seront pas poursuivis pour incendie criminel d’autant que cette thèse a été écartée du dossier.

En outre, le journal a annoncé des fortunes diverses pour les trois infirmiers de garde. Leur tutelle a pris des mesures conservatoires. Les deux infirmières brevetées, recrutées par la Fonction publique et qui travaillaient à la Pédiatrie et à la Médecine, ont été affectées à Louga. Cependant, elles n’ont pas encore pris service. Leur collègue contractuel, recruté par l’hôpital, est resté chez lui depuis l’éclatement de cette affaire.

Vous pouvez réagir à cet article