LA TOURNÉE ÉCONOMIQUE DE MACKY DANS LE NORD (PAR AMADOU SY)

news-details
CONTRIBUTION

Quand on aspire à diriger un pays, il faut avant tout être lucide, humble et savoir analyser et comprendre. On doit aussi prendre le temps de lire et de connaître la réalité et de reconnaître ses erreurs. Réduire cette tournée économique à une campagne pour les élections locales est une attitude à la fois enfantine et ridicule. Les infrastructures qui seront inaugurées sont diverses et touchent ainsi plusieurs secteurs de la vie. Cette tournée est celle de la réception et de l’inauguration des initiatives et projets lancés durant la tournée économique de mars 2017. Tournée qui avait permis au PR de procéder au lancement de plusieurs travaux dont la route Ndiom-Peté, Peté-Thilogne, Thilogne-Ourossogui, Ourossogui-Kanel jusqu’à Bakel, une route dont une partie date de 1970 et l’autre au début des années 80. Connaissant les problèmes du Daande maayo, il avait procédé au lancement de plusieurs ponts pour désenclaver cette zone en attendant de trouver les financements nécessaires pour les routes du daande maayo nord et sud ou disons du Bossea/Ngénar et du Damga. Donc cette tournée est le prolongement logique de celle de 2017 qui avait vu le PR inaugurer des travaux qu’il avait lancés durant la première tournée économique d’octobre 2014.

Quand on analyse de manière sérieuse la nature des infrastructures et leur rôle de soutien aux activités économiques de cette zone géo- écologique avec ses énormes potentialités économiques, on ne peut que saluer les efforts immenses déployés par le Président Macky Sall depuis son arrivée à la tête de ce pays. Les domaines touchés concernent les infrastructures routières, électriques, sanitaires, agricoles, éducatives, culturelles, aeriennes et de communication. C’est ces énormes investissements consentis dans cette partie du pays que les sénégalais vont découvrir durant cette tournée après ceux découverts durant la tournée précédente dans les régions du Centre et de l’Est. S’y ajoutent ceux faits dans le sud du pays et dans les régions de Dakar, Thies, Diourbel et Louga qui.ont permis de booster les secteurs productifs du pays et de changer nos villes et nos villages .

Les investissements réalisés par les projets comme le PUDC, PUMA et Promovilles et les autres consentis par les agences et directions Nationales ont eu des impacts réels dans le vécu des sénégalais. Le PR a compris que les routes doivent connecter les différentes parties du pays, tout en permettant aux acteurs économiques d’écouler leurs produits. Les routes Linguere -Matam, Loumpoul-Saint-Louis, Boube-Demet, les Ponts sur les fleuves Sénégal, Gambie, les aéroports et hôpitaux régionaux constituent une réponse adéquate au débat sur la dette et sur la destination de celle -ci. Ce qui fait d’elle une dette non pas de prestige mais un endettement utile parce que d’investissement et de soutien au développement. Pour donner des exemples pratiques ces investissements ont permis aux producteurs de Matam de produire des milliers de tonnes de pomme de terre et de voir leurs gombo exportés en France et livrés 20h après le départ des camions de la région.

Les femmes de la zone sylvopastorale peuvent maintenant vendre leurs laits , les bidons de 10 litres qui en 2012 coûtaient 3000 F, faute de clients sont passés à 8000 F actuellement. Les voyageurs qui faisaient 10h de temps entre Dakar et matam mettent 5 à 6h de temps maintenant .

Des milliers de villages accèdent à l’eau, à l’électricité et sont désenclavés.
Un proverbe dit que "l’enfant aime son père mais connaît très bien sa force et qui est plus fort que lui". Mr le Président vous avez transformé le Sénégal, réalisé des investissements importants dans tous les secteurs de la vie et toutes les régions et zones du pays pour en faire un Sénégal de tous et un Sénégal pour tous.

Cette tournée est une tournée économique d’un Président qui travaille et qui continuera de travailler en mode Fast-track pour ce pays qu’il connaît et qu’il aime d’est en ouest du Nord au sud en passant par le centre et qu’il aime profondément.

Vous pouvez réagir à cet article