image

LA VIDÉO DE SURVEILLANCE AU SECOURS DE LA POLICE

image

Trois jeunes hommes sur une moto ont fait un braquage devant Auchan Saly. C’est grâce à la vidéo surveillance qu’ils ont été démasqués et arrêtés.

N’eût été la caméra de surveillance, Omar Touré et ses deux amis, Mamadou Keita et Moustapha Diouf, n’auraient sans doute pas été arrêtés. C’est, en effet, grâce à ce dispositif que la Police de Saly a pu rapidement mettre la main sur ce trio qui, furtivement, a commis son forfait avant de disparaitre. En entrant à Auchan Saly, Saliou Thioune avait oublié de fermer une vitre de sa voiture. Pourtant, il y avait laissé un sac contenant une somme d’argent estimée à 2 millions de FCFA. Aussi, grande fut son amertume, à sa sortie, de voir que cet argent avait disparu. Omar Touré, Mamadou Keita et Moustapha Diouf étaient passés par là. Ces trois amis originaires de Kaolack se sont connus en Gambie. Pour fêter leurs retrouvailles à Mbour, ces adeptes de Bacchus choisissent Saly pour prendre un pot et se rappeler au bon souvenir des bons moments passés ensemble.

Au retour, ils s’arrêtent à Auchan pour, disent-ils, acheter de la glace. Saliou Thioune, un des clients, n’avait pas fermé sa voiture. « Quand je suis sorti, j’ai remarqué qu’une vitrine de la voiture était mal fermée. J’ai introduit ma main pour prendre le sac qui contenait 850 mille. C’est moi le seul coupable. Les autres n’en sont pour rien », a déclaré Omar Touré qui tente de disculper ses amis. Mais à l’enquête préliminaire, ils avaient tous reconnus les faits. Pendant que les autres surveillaient, Omar était chargé de subtiliser l’argent. Et il était convenu de se partager le butin. « La déclaration de l’auteur principal Omar Touré confirme sa culpabilité pleine et entière. Le vol est établi. Je requiers deux ans de prison ferme pour vol commis la nuit à l’endroit de Omar Touré et complicité de vol commis la nuit pour Mamadou Keita et Moustapha Diouf », a dit le représentant du parquet.

L’avocat de la défense a lui plaidé la relaxe au bénéfice du doute pour Mamadou Keita et Moustapha Diouf, estimant que « ce n’est pas clair qu’ils sont impliqués dans ce vol », tout en ajoutant que « la moto n’a pas servi à l’accomplissement du délit ». L’affaire a été mise en délibéré pour être jugée ce mardi 20 septembre.

Aboubakry KANE

21 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article