image

LA VIOLENCE MONTE D’UN CRAN

image

Il y’en a eu de toutes les sortes ces deniers temps. La violence dans la campagne a pris des allures plus qu’ignobles. Alors que l’on n’a pas fini de s’émouvoir des cas de la Médina, Pikine, Yeumbeul ou encore Grand Dakar, mercredi, elle s’est invitée encore hier, et de la plus infâmante des manières. A quelques heures du scrutin du 23 janvier 2022, à Keur Massar, deux membres d’une même famille, Talla Sall (3 ans) et son grand-père Amadou Sall, ont été brûlés vifs par des individus non encore identifiés., rapportent plusieurs médias. Ils sont tous les deux admis aux urgences de l’Hôpital Principal de Dakar, selon la Rfm, reprise par Seneweb.

Les faits se sont déroulés dans la nuit dernière alors que les victimes étaient dans leur salon. Il s’agirait d’un règlement de comptes politiques. En effet, c’est une militante de Benno bokk yaakaar (Bby), épouse de l’autre victime -Mamadou Sall, qui aurait été visée. Les photos prises sur les lieux du sinistre témoignent de l’ampleur des dégâts. En effet, tous les équipements du salon ont été consumés par les flammes. Les auteurs de l’incendie auraient aspergé un liquide inflammable dans le salon par la fenêtre avant d’y mettre le feu. Mais, la brigade de gendarmerie de Keur Massar a ouvert une enquête pour tenter d’élucider le mobile de cet acte. Réagissant à cet incident, Aminata Assome Diatta, candidate de Bby à Keur Massar Nord, a appelé au calme et à la retenue.

Ndèye Anna NDIAYE

21 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article