image

LAMINE LAGUÉ, BACHELIER « S » QUALITÉS

image

Après avoir décroché son baccalauréat S2 avec la mention Très bien, Lamine Lagué appelle les autorités à « plus de sensibilité » pour le système éducatif. Entre perturbation des cours et sa préparation, le pensionnaire du lycée Abdoulaye Wade de Dagana revient sur cette « année de consécration ».

Il l’a fait. C’est la consécration pour ce jeune Walo-Walo. Admis au baccalauréat Série S2 avec la mention Très Bien, Lamine Lagué attend, néanmoins, plus de l’État. Selon le nouveau bachelier, les autorités doivent tout faire pour sauver le système éducatif. « L’État devra faire des efforts pour la sauvegarde des intérêts de tous. Il doit respecter ses engagements vis-à-vis du corps professoral », soutient-il. Il ajoute : « Si chaque année les grèves et les perturbations s’accentuent, les programmes et les cours ne seront jamais achevés.

Par conséquent, ce sont les élèves qui paieront les pots cassés. » Ce n’est point une bonne chose pour le moral des candidats, lâche-t-il. Cette année, le paysage éducatif a connu des perturbations, notamment avec la grève des enseignants. Les élèves, surtout ceux qui suivaient les cours dans les classes d’examen, « étaient dans le désarroi durant ces périodes », lance Lamine. Pour autant, il n’a pas perdu du temps pour s’occuper lors de ces moments d’instabilité. « Ces perturbations ont un peu chamboulé ma préparation et mes cours. Mais j’ai su m’organiser pour ne pas perdre le fil. D’ailleurs, je m’occupais autrement avec des cours particuliers et des séances de travail avec des camarades. Nous n’avons pas mal tenu », ajoute le nouveau bachelier.

Famille de scientifiques
Le lycée Abdoulaye Wade de Dagana s’est illustré dans ces épreuves du baccalauréat 2022. Il a vu un de ses candidats, Lamine Lagué, inscrire son nom dans le cercle restreint des « cracks » du Sénégal. Né en 2002, Lamine Lagué ne tarit pas d’ambitions, notamment pour son pays. Il se fixe déjà des objectifs. « J’ai toujours rêvé devenir ingénieur en génie électrique. Je voudrais faire des études avancées dans ce domaine et servir dignement mon pays », a fait savoir l’élève scientifique, qui voudrait continuer son cursus à l’étranger.

« Vu les avancées technologiques des écoles occidentales, je pense qu’il serait mieux de se performer à l’extérieur et ensuite revenir au bercail servir ma nation », considère le nouveau bachelier de la série scientifique S2.

Appartenant à une famille de « scientifiques », Lamine Lagué veut rester sur sa lancée et décrocher d’autres sésames plus élogieux. « Même si tous mes frères sont des scientifiques, j’ai toujours travaillé pour sortir du lot. Donner le meilleur de moi-même est mon crédo », précise-t-il, fièrement. Lamine promet de rendre fiers sa famille et ses amis qui croient en lui. « Ils m’ont soutenu par tous les moyens. Avec des conditions optimales, j’ai pu travailler et me garantir une certaine quiétude », affirme le natif de Dagana, tout en conseillant ses camarades de se départir des divertissements et de redoubler d’efforts.

Serigne Moustapha GUÈYE (Stagiaire)

27 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article