image

LANCEMENT DES TRAVAUX DE 2EME PHASE CE SAMEDI

image

Le chef de l’État, Macky Sall, va lancer les travaux de la deuxième phase du Train express régional (TER), ce samedi 5 mars. Invité du 20 heures de la Rts, le Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (APIX), Mountaga Sy, a expliqué qu’il y aura « d’une part, le premier coup de pioche du terminal. D’autre part, le démarrage en deux fronts de ces travaux d’infrastructures : la voie ferrée, sur deux voies à écartement standard, sur deux fronts. Un front partira de Diamniadio vers AIBD, un autre front partira de AIBD vers Diamniadio », entre autres activités prévues au cours de la cérémonie.

L’échéance pour le terminus de AIBD vers la gare ferroviaire est de 12 mois et le projet lui-même sera réalisé en 17 mois, a-t-il indiqué, soulignant qu’ « en fin décembre 2023, les Sénégalais recevront la deuxième phase (leur) permettant de rallier, à travers ce mode de transport moderne, à forte mobilité, Dakar à AIBD, à travers 14 gares maintenant. »
Selon lui, le TER devrait rallier Thiès pour desservir l’intérieur du pays, selon la vision du président Sall.

Au-delà de « l’élément structurant de cette deuxième phase », à savoir « la connectivité à travers un terminus, une passerelle moderne qui reliera la gare ferroviaire de Diamniadio à la gare aéroportuaire de AIBD », M. Sy annonce « des lignes architecturales modernes à travers une liaison connectée d’une passerelle moderne. » « Pour la première fois, a-t-il ajouté, dans ce type de projet, on verra une voie ferrée traversée une autre voie. La voie à écartement standard viendra affranchir en mode aérien la voie fret à hauteur de Sébikhotane. Nous allons consacrer aussi toutes les préoccupations liées aux travaux d’évacuation, d’assainissement des eaux sur cette plateforme, à travers 19 ouvrages hydrauliques ».

Faisant le bilan de la première phase, il a relevé que « le niveau de satisfaction se justifie (par) les 3,5 millions de passagers sur les soixante sept jours de fonctionnement » du TER.

Par ailleurs, s’est-il réjoui : « le projet dans sa complétude initiale de conception vient d’affermir la tranche conditionnelle avec les mêmes partenaires techniques et financiers, pour compléter la connectivité consacrée dans la région de Dakar ».

Die BA

5 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article