LAURENT GBAGBO ACCUSE SIMONE DE REFUSER LA SÉPARATION ET ENGAGE LA PROCÉDURE DE DIVORCE

news-details
Côte d’Ivoire

Comme Mandela et Winnie avant eux, Laurent et Simone Gbagbo, un couple de deux grands noms de la politique ivoirienne va finir par se briser. Malgré son dernier message public annonçant son soulagement avec le retour de son époux en Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo n’est plus vraiment en odeur de sainteté avec l’ex président ivoirien qui est résolu à également être son... ex mari.

Ce lundi, quelques jours après son retour en terre ivoirienne, Laurent Gbagbo a annoncé par un communiqué de son avocat, avoir introduit une demande de divorce avec Simone, usant du nom de jeune fille de cette dernière et précisant même qu’elle refusait la demande de séparation à l’amiable.

"Laurent Gbagbo annonce qu’en raison du refus réitéré depuis des années de dame Simone Ehivet de consentir à une séparation à l’amiable, au demeurant voie de règlement approprié à leurs statuts personnel et politique réciproques, il s’est résolu à saisir ce jour le juge des affaires matrimoniales du Tribunal de première instance d’Abidjan, d’une demande de divorce. Cette annonce ne sera suivie d’aucun commentaire", dans un communiqué signé, ce lundi, 21 juin, par son avocat Me Claude Mentenon.

Le prédécesseur d’Alassane Ouattara est rentré au bercail après dix ans d’exil suite à son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) en compagnie de sa compagne, Nadiany Bamba dite Nady, une journaliste âgée de 46 ans, avec qui il a contracté un mariage religieux et coutumier.

Dans son message publié peu avant le retour de Laurent Gbagbo, jeudi dernier, 17 juin, l’ex-première dame avait indiqué qu’elle sera à l’accueil de son "mari", à l’aéroport Houphouet Boigny, saluant l’aboutissement "victorieux" d’un long combat.

Vous pouvez réagir à cet article