image

LE 1ER BARIL ATTENDU AU SECOND SEMESTRE 2023 (WOODSIDE)

image

Le projet pétrolier Sangomar détenu par Woodside Energy Group Ltd avance à grand pas. Lors de la deuxième édition du Sommet « MSGBC Oil, Gas & Power » qui se tient à Diamniadio, la vice-présidente exécutive des opérations internationales, Shiva McMahon a déclaré que Sangomar, le premier projet pétrolier offshore du Sénégal est achevé à 60% avec le premier baril de pétrole ciblé au second semestre 2023. Il y a quelques jours de cela, lors de la présentation de leur bilan annuel, Meg O’Neill, la PDG de Woodside Energy, avait affirmé que la phase 1 de développement du champ de Sangomar progresse fortement. « Avec des activités en cale sèche pour la conversion des opérations de stockage flottant et de production achevées au cours de la période et la campagne d’installation sous-marine commençant en août. Un deuxième navire de forage a commencé à forer en juillet, soutenant la campagne de forage de développement de 23 puits », disait madame O’Neill.

La plus grande société énergétique australienne a révélé que la flambée massive des prix mondiaux du gaz avait fait grimper son bénéfice sous-jacent semestriel de plus de 1 milliard de dollars par rapport à la même période il y a un an. Elle ajoute que cela a renforcé sa détermination à produire de plus en plus de gaz. Notons que Sangomar qui doit démarrer en 2023, produira du brut utilisé par les raffineurs européens. L’australien Woodside détient 82% des gisements de pétrole et de gaz en cours de développement, tandis que la compagnie pétrolière nationale sénégalaise Petrosen en détient 18%. Dans un communiqué, la société Petrosen prévoit également de visiter prochainement les plateformes pétrolières et gazières de Sangomar.

Fodé B. CAMARA

2 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article