image

LE BILAN GRIMPE, TOUS LES SERVICES D’URGENCE DES HÔPITAUX EN ALERTE

image

22 Décès dont 19 corps sans vie sur place et 2 décédés à l’hôpital et 1 dans l’hélicoptère au cours du transfert, c’est le dernier bilan de l’accident de Sakkal, village situé au nord-ouest du département de Louga, ce lundi 16 janvier 2023.

Selon le communiqué des services de Marie Khémesse Ngom Ndiaye, ministre de la Santé et de l’Action sociale, sur la gestion des corps, toutes les victimes ont été identifiées dont 17 corps enlevés et gardés dans les morgues des mosquées de la ville avec l’appui de l’association des imams de la région, quatre corps conservés au niveau de la morgue de l’hôpital et 1 corps à Dakar suite au décès, lors du transfert.

Deux blessés sont en réanimation à l’hôpital de Saint-Louis. Sur les 25, 18 blessés sont pris en charge au niveau de l’hôpital de Louga, après l’évacuation de sept victimes par hélicoptère vers des hôpitaux de Dakar avec deux très graves.

Un dispositif d’accompagnement psychosocial a été mis en place pour accompagner les familles des victimes, en plus de la prise en charge gratuite des malades en médicaments, en imagerie et au laboratoire à hauteur de 5 millions Fcfa, souligne le document.

Lequel ajoute qu’alertés à 05h53 ce matin, les sapeurs-pompiers sont arrivés sur les lieux à 06h18mn. Quatre ambulances, un véhicule de secours routier, deux véhicules d’intervention légère, 41 gradés et sapeurs-pompiers et 2 officiers ont été mobilisés, en plus de l’hélicoptère de l’armée nationale et de neuf ambulances de la région de Louga.

Les antennes de Saint-Louis et de Dakar du Samu national ont été aussi mobilisées « pour conditionner les patients au SAU et évacuer les blessés graves au besoin et faire la régulation ».

398 poches de sang sont déjà disponibles à la banque de sang grâce à un élan de solidarité.

Tous les services d’urgence des hôpitaux, les services de réanimations et les blocs opératoires sont en situation d’alerte maximale et prêts pour la prise en charges des urgences, et besoins chirurgicaux au besoin, précise le ministère.

Dié BA

16 janvier 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article