image

LE BUREAU DE L’ASSEMBLÉE DÉCLARE IRRECEVABLE LA PROPOSITION DE LOI

image

L’Assemblée nationale n’examinera pas la proposition de loi criminalisant l’homosexualité. Réuni, ce matin, le Bureau de l’Assemblée "conformément aux prérogatives qui lui sont dévolues, a décidé de déclarer irrecevable cette proposition de Loi", lit-on dans un communiqué parvenu à Emedia.

Pour motiver cette décision, les parlementaires mettent en avant la pertinence de la loi actuelle qui considère l’homosexualité comme un délit : "Cette position est claire, elle est pertinente et elle engage tout le peuple sénégalais s’opposant à toute forme de dépénalisation et de légalisation de l’homosexualité, qui est punie sévèrement par le Code pénal Sénégalais ; il en est de même en ce qui concerne tous les actes contre-nature et des attentats à la pudeur".

Actuellement, l’article 319 du Code pénal punit d’un à cinq ans d’emprisonnement toute personne qui aura commis un « acte contre-nature avec un individu de son sexe ». Mais les treize députés qui portent la nouvelle proposition de loi veulent aller plus loin. « L’objectif est de lutter contre toute perversion dans l’espace public. Ces personnes doivent respecter la société dans laquelle elles vivent et faire ce qu’elles veulent en privé. La liberté a ses limites », expliquait Moustapha Guirassy, qui a participé à l’écriture du texte.

AN

5 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article