image

LE CAMEROUN RUGIT EN ALGÉRIE, LE MAROC ET LA TUNISIE ÉGALEMENT QUALIFIÉS

image

Après le Sénégal et le Ghana, le Cameroun a décroché son visa pour le Qatar 2022, aux dépens de l’Algérie. Après la défaite, 0-1, concédée au stade Japoma de Douala, Les Lions indomptables avaient réussi à combler leur retard, dans le chaudron de Blida, ce mardi.

A la 22e minute, Choupo-moting profite de la sortie catastrophique de Raïs Mbolhi, signant l’ouverture du score, à Blida, le bouillant antre algérien, ce mardi, en barrage retour du Mondial Qatar 2022, permettant à son équipe de recoller au score.

Fennecs et Lions indomptables jouent les prolongations pour se départager. Islam Slimani marque à la 98e minute, faisant exploser de bonheur le nombreux public algérien. Mais le but est refusé, par la VAR, le deuxième depuis le début de la partie après un but hors jeu à la 49e minute.
Mais, il n’y aura tirs au but comme entre le Sénégal et l’Égypte. Ahmed Touba, 24 ans, croit avoir libérer les siens, à la 118e minute. Jusqu’au rugissement de Toko Ekambi, dans les arrêts de jeu des prolongations, à la 124e mn.
L’Algérie perd ainsi son invincibilité à Blida où il n’a pas perdu ses 43 derniers matchs.

La montagne tunisienne trop haute pour le Mali
Après un nul, 1-1, à Kinshasa, le Maroc a déroulé au retour à Casablanca (4-1) pour s’offrir son ticket pour le Qatar. Les coéquipiers d’Achraf Hakimi recevaient les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC), au Stade Mohammed-V.

Après 0-0, à l’aller, le Ghana a résisté au Nigéria, 1-1, à Abuja, compostant également son ticket à la faveur du but marqué à l’extérieur. Très en colère, des supporters des Super Eagles ont saccagé le National Stadium d’Abuja qui, entre Diamniadio, Radès, et Casablanca, a remporté la palme puisque la Confédération africaine de football (CAF) y a autorisé 60 mille spectateurs pour Nigeria-Ghana.
Victorieux, 1-0, à l’aller, la Tunisie avait déjà fait l’essentiel pour écarter le Mali.

Dié BA

30 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article