image

LE CANDIDAT MAME MBAYE NIANG RÉPOND PRÉSENT

image

Seul Mame Mbaye Niang, parmi les sept candidats à la ville de Dakar, a répondu présent au débat public auquel ils étaient conviés, ce mercredi. Cette initiative d’Afrika Jom Center en partenariat avec Oxfam vise à stimuler le débat chez les prétendants aux communes pour diagnostiquer leurs programmes dans le domaine de l’inclusion sociale. Les candidats de Wallu askan wi et de Yewwi askan wi étaient représentés.

AfrikaJom Center a élaboré le projet « La ville africaine et les nouveaux défis de la démocratie locale : inégalités sociales et justice environnementale ». Pour la réussite d’un tel projet, des villes pilotes ont été choisies, en perspective des élections locales. Il s’agit des villes de Dakar, Kaolack, Saint-Louis, Mboro et Ziguinchor.

« La reformulation du débat public devrait permettre d’annoncer de très nombreux sujets de réflexion sur les différentes modalités de l’action publique locale. La question de la réduction des fractures et inégalités sociales est centrale et stratégique en Afrique de l’Ouest, car elle figure parmi les causes profondes des crises de la démocratie, des droits humains, et de la sécurité, d’où l’intérêt de débattre dans le contexte de la campagne en vue des élections locales des questions liées à la justice sociale, économique et environnementale qui exige de nouvelles stratégies de mobilisation des ressources. Cette nouvelle vision pose le problème de l’accès des citoyens aux services sociaux et publics essentiels que doit impérativement prendre en charge la nouvelle ville africaine en construction », lit-on sur la note conceptuelle de l’événement. Et c’était l’occasion pour les candidats aux Locales du 23 janvier de se prononcer sur ce qu’ils entendent faire sur ces points.

Les candidats à la Ville de Dakar avaient donc donné leur accord pour participer à ce qui devrait être une séance d’audition. Mais seul Mame Mbaye Niang était présent, Yewwi askan wi et Wallu Senegaal étaient représentées. Une situation qu’Africa Jom Center relativise avec l’agenda « chargé » des candidats qui sont à 72 heures de la fin de la campagne.

Pour un « espace citoyen de discussion et de délibération »

Dans sa communication, le candidat de la coalition Sénégal 2035 a proposé des approches participatives pour que l’élaboration du budget de la ville soit beaucoup plus inclusive. Pour y arriver, Mame Mbaye Niang annonce des mécanismes comme la mise en place d’un « espace citoyen de discussion et de délibération » propre aux populations de Dakar.

« Pourquoi évoquer la participation citoyenne comme réponse à la crise de la démocratie représentative pour vous présenter nos propositions sur la transparence et la redevabilité dans la gestion de la Ville de Dakar ? Parce que la participation citoyenne serait incomplète si d’une part, l’exercice du pouvoir n’oblige pas les élus à répondre aux besoins d’information de leurs mandants et, d’autre part, s’il ne donne pas aux citoyens le pouvoir et le moyen de contrôler les décisions et actions de leurs mandataires et d’évaluer les politiques mises en œuvre. En effet, la transparence et la redevabilité sont consubstantielles à la démocratie. Appliquées à la Ville de Dakar, elles s’inscrivent dans le choix politique de Monsieur le président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall d’approfondir la décentralisation pour donner plus de pouvoirs aux citoyens. Elles constituent également des réponses adéquates aux besoins de participation plus effective des populations à la définition, à l’exécution et à l’évaluation des politiques publiques locales », a déclaré le chef de Cabinet du Président Macky Sall.

Quant à Ndiogou Sakho, représentant du candidat de Wallu askan wi, Doudou Wade, il estime que « la démarche participative avec des conditions garanties de la liberté d’expression » sera de mise si son mentor arrive à la tête de la ville de Dakar. Awa Niang de Yewwi askan wi, elle, évoque des mécanismes de contrôle citoyens que son candidat à la mairie de Dakar, Barthélémy Dias, va mettre en place. Parmi ceux-ci, les comptes rendus annuels de gestion de la ville.

Babacar FALL

20 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article