LE CNRA RENVOIE EXCAF ET STARTIMES VERS L’ARTP

news-details
CONFLIT DE LA TNT

Selon Babacar Diagne, Directeur du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel, le contrat qui lie la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel (LSFP) au diffuseur chinois StarTimes, ne connaitra pas de nullité comme l’a souhaité le groupe Excaf Telecom. Pour cause, il s’agit d’un contrat qui lie deux parties privées et le CNRA n’est pas habilité à statuer à ce sujet, ainsi que le suggérait d’ailleurs Saër Seck, président de la LSFP.

Le boss du CNRA en a fait la révélation en marge d’une conférence de presse organisée en présence du président de la LSFP. Toutefois, l’organe de régulation exhorte StarTimes à se conformer aux textes du Sénégal en matière de droits de diffusion. Babacar Diagne a renseigné que StarTimes va diffuser par parabole. Ce faisant, il a orienté le groupe chinois Star Times vers l’ARTP (Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes) qui va définir les marges de manœuvre afin de permettre au groupe chinois de se conformer.

Pour sa part, Saër Seck se réjouit de la position prise par le CNRA. Il assure que le nouveau partenaire de la Ligue pro pour les dix prochaines années va se conformer à la composition de la société faisant référence aux lois et règlements de notre pays. Il s’agit, en fin de compte, d’une invite à Star Times à au respect des textes. Vendredi, le Tribunal du Commerce Hors Classe de Dakar avait condamné le groupe StarTimes à payer une amende de 300 millions F CFA à Excaf Telecom, qui brandissait son exclusivité sur le marché de la télévision numérique terrestre (TNT) pour contester la présence de ses concurrents chinois.

Vous pouvez réagir à cet article