LE COACH DES LIONCEAUX, YOUSSOUPH DABO, SE PROJETTE SUR LA COLOMBIE, CE DIMANCHE

news-details
MONDIAL U20 :

À peine la large victoire (3-0) face au Tahiti digérée, Youssouph Dabo, le coach de l’équipe nationale des moins de 20 ans du Sénégal, se projette déjà sur la deuxième rencontre de ses protégés. Ce sera ce dimanche, face à la Colombie, qui a également battu (2-0) le pays organisateur, la Pologne, lors de son premier match.

S’il savoure, à sa juste valeur, l’entrée en fanfare de ses joueurs, le coach du Stade de Mbour ne manque pas de noter quelques impairs. Joint au téléphone, il reconnait qu’il y a eu beaucoup de regrets, notamment dans le taux de conversion des occasions : « C’est vrai que sur l’ensemble du match, on a loupé beaucoup d’occasions mais il n’y a pas que ça, défensivement, on a commis quelques erreurs. La qualité de l’adversaire a fait que ces erreurs n’ont pas été visibles, mais il faudra corriger tout ça pour la suite. » La suite, justement, c’est ce match qui s’annonce déjà décisif face à la Colombie.

Sénégal / Colombie, une finale de groupe

Ce sera ce dimanche, 26 mai. Youssouph Dabo se projette déjà face à un adversaire d’un tout autre niveau. Les Colombiens ont battus, 2-0, le pays organisateur polonais lors de leur première sortie dans le groupe A. « Le match qui arrive dimanche peut être décisif pour l’une des deux équipes. Ça, on en est conscient, souligne Dabo. On sait que ce sera un match plus compliqué que celui contre Tahiti parce que l’adversaire a plus de qualité. On va prendre le temps de bien regarder le match qu’ils ont fait hier contre la Pologne, d’analyser un peu leur façon de jouer et de se préparer davantage demain parce qu’il ne reste que demain. Mais on ne va pas aussi trop changer notre façon de jouer. On va peut être réfléchir un peu sur comment amoindrir les forces de l’adversaire mais rester dans notre football parce que cela ne sert à rien de changer pour changer. »

Pour l’heure, les Lionceaux devancent leurs prochains adversaires à la différence de but (+3 contre +2). Le vainqueur du match qui les opposera à la Colombie aura donc un pied et trois orteils en huitième de finale, en attendant de connaitre l’issue de l’autre rencontre entre la Pologne et Tahiti, dans le duel des vaincus dont le perdant devrait certainement plier bagages.

Vous pouvez réagir à cet article