image

LE COEUR À L’OUVRAGE

image

Pour la troisième fois d’affilée (série en cours ), l ’équipe nationale atteint les quarts de finale de la CAN. Après 2017 et 2019. Ces trois quarts de finale sont obtenus sous Aliou Cisse. Et des joueurs comme Sadio Mane, Idrissa Gana Gueye , Cheikhou Kouyate et Kalidou Koulibaly ont fait partie de ces campagnes comme titulaires.

Cette équipe est à deux longueurs du "groupe de 2002" qui avait aligné cinq participations consécutives (2000, 2002, 2004, 2006 et 2008).

Une fois encore dans un tournoi, l’essentiel est de passer les étapes. Il en reste deux pour se présenter en finale et prétendre au sacre.

Mais le Cap Vert quoique diminué du fait de sa propre responsabilité, a été presque une épreuve de feu pour une équipe nationale du Sénégal convalescente mais qui dès l’entame, a eu le mérite d’avoir pris le match par le bon bout et mis du cœur à l’ouvrage.

Et c’est la mainmise des lions sur le match qui a conduit l’équipe adverse à commettre les deux vilaines fautes sanctionnées par deux cartons rouges (une par mi-temps ).

Jouer contre un adversaire réduit à dix puis à neuf donne normalement des espaces à l’équipe qui a cet avantage . Les nôtres ont essayé d’exploiter cette opportunité mais il manquait souvent un petit quelque chose.

Ce qui est notable et nouveau par rapport aux deux derniers matches contre la Guinée et le Malawi, c’est que cette fois la détermination était bien au rendez-vous avec plus d’agressivité en dépit de l’absence de créativité au milieu et en attaque, sauf pour Sadio Mane qui donnait le la.

A onze contre neuf, ce ne fut pas aussi facile qu’on pouvait l’imaginer. L’animation offensive montrait des ratés.

Ce succès devrait remonter le moral du groupe qui a retrouvé certaines des qualités qu’on lui connaissait. Et instaurer la confiance dans un tournoi ouvert où le nombre de candidats au titre non prévus au départ émergent suite à l’élimination surprise de ténors du football continental comme l’Algérie, le Nigeria et le Ghana dans une moindre mesure.

Il faudra donc confirmer en quart de finale, le sursaut montré hier à Bafoussam.

En espérant que Sadio Mane puisse bien récupérer de son choc et continuer le tournoi car jusqu’ici, le joueur de Liverpool porte l’équipe.

Par Mamadou Koumé
Ancien Président de l’ANPS

27 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article