image

LE COLLECTIF DES CADRES CASAMANÇAIS SOUTIENT L’ARMÉE

image

Moussa Cissé regrette les récents accrochages mortels entre l’armée et des éléments du Mouvement des forces démocratique de Casamance (Mfdc). Sur les antennes d’Iradio (90.3), le Secrétaire général du Collectif des cadres casamançais s’indigne du fait que des « individus mal intentionnés s’en prennent à l’armée qui a pour mission de sécuriser les populations ». Pour lui, l’accalmie, notée depuis un certain temps en Casamance, doit être préservée. « Ce sont des incidents qu’il faut regretter. Nous présentons nos condoléances à l’armée et aux familles éplorées et à l’ensemble du peuple du Sénégal. La Casamance fait partie du Sénégal et tout ce qui arrive de malheureux à la Casamance est une tristesse pour l’ensemble des Sénégalais. Après la période d’accalmie notée, il y a eu un espoir que la paix revienne en Casamance. Les populations déplacées et qui sont revenues espèrent qu’il n’y aura plus d’affrontements ».

Pour éviter de telles situations, Moussa Cissé appelle à des discussions. « Il faut continuer à discuter, mais aussi ne pas accepter que des personnes mal intentionnées puissent s’attaquer aux forces de défense et de sécurité du pays , quelles que soient leurs revendications. Aujourd’hui, on ne devrait plus arriver à des stades de violences que nous avions connu dans le passé. Il faut admettre que l’armée doit jouer son rôle. Qui est de sécuriser les populations telles », a-t-il indiqué.

Babacar FALL

1er février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article