LE COLLECTIF DES USAGERS SOUTIENT L’ÉTAT DANS SES NÉGOCIATIONS AVEC EIFFAGE

news-details
AUTOROUTE À PEAGE

L’Etat peut compter sur le soutien du collectif des usagers de l’autoroute à péage dans les négociations ouvertes avec la société Eiffage Senac. Les deux parties sont en train de renégocier le contrôle relatif à l’exploitation de l’infrastructure. Interrogé par Iradio (90.3), le porte-parole de ce collectif, Cheikhou Oumar Sy, renseigne qu’ils (les membres) se mettent du côté de l’Etat qu’ils soutiennent dans ces négociations. « Nous attendons que l’Etat du Sénégal puisse aller dans le pragmatisme pour la négociation du contrat. Nous le félicitons dans cette démarche. Depuis quelques mois, l’Etat est resté dans cette constance de vouloir s’asseoir à la table avec la société Eiffage-Senac pour revoir le contrat », informe M. Sy.

Le collectif des usagers de l’autoroute estime que ces négociations ouvertes leur donnent raison par rapport à leur combat sur l’exploitation de cette autoroute. « On considère que tous les éléments que l’on avait mis sur la table pour la renégociation des contrats sont validés par l’Etat du Sénégal. Aujourd’hui, le trafic a dépassé largement les attentes de Eiffage Senac. Nous avons constaté que l’éclairage est en train d’être fait et c’était notre combat », a-t-il signalé.

Concernant la baisse des tarifs, Cheikhou Oumar Sy estime qu’elle est minimale par rapport à nos attentes. « Nous avons demandé à ce qu’elle aille jusqu’à 1500 FCFA », a suggéré l’ancien député.

Vous pouvez réagir à cet article