LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL REJETTE 10 MILLE SIGNATURES DE IDY

news-details
PROCÉDURE DE VÉRIFICATION

Le Conseil constitutionnel a déjà examiné le dossier de la candidature du candidat de la coalition « Idy 2019 ». Le mandataire de ladite coalition, Asse Babacar Guèye a, au sortir de cette rencontre, livré les détails de la vérification. Même si leur candidat a obtenu le nombre de signatures requis, il a dit sa déception de la procédure. « Ce qu’on nous a donné comme information, nous écœure et nous apeure au nom de l’opposition. Nous avions déposé 66 820 signatures. Et, sur les 68 820 signatures déposées, ils (les membres du Conseil constitutionnel) nous disent que 10 000 ne sont pas bonnes, sans nous donner les motifs », informe-t-il. Avant d’ajouter : « Ce qui nous écœure, c’est qu’ils nous disent que sur les 10 000, on ne peut que régulariser les 176 signatures ».

Selon lui, leur candidat est au-dessus de la moyenne, fixée à 53457 signatures. Mais, ce qu’il fustige c’est que leur dossier ne soit pas confronté avec celui du candidat de la coalition Benno Bokk Yakkar. « Nous n’avons pas le fichier et nous ne savons pas sur quel référentiel le Conseil constitutionnel s’est basé pour faire la vérification. Nous sommes certains que l’Etat est dans son programme qu’il déroule. Ils sont en train de s’organiser pour avoir au maximum 5 ou 6 candidat », avertit-il.

Vous pouvez réagir à cet article