image

LE CONSEIL NORVÉGIEN POUR LES RÉFUGIÉS DEMANDE SON RENFORCEMENT

image

Le secrétaire général du Conseil Norvégien (NCR) pour les Réfugiés, Jan Egeland sollicite le renforcement de l’aide humanitaire au Burkina Faso. Il a, à travers un communiqué rendu public vendredi, alerté la communauté internationale sur la nécessité d’agir dans ce pays ouest africain. En visite au Burkina, le responsable de la structure norvégienne milite pour la prise en compte des besoins des populations déplacées.

Jan Egeland alerte sur le déplacement des populations en raison des attaques au nord et à l’est du pays. Dans ledit communiqué, il est indiqué : « la croissance rapide du nombre de déplacés ». M. Egeland rapporte « la multiplication par 10 des personnes déplacées en l’espace d’une année ».

Le secrétaire général de la NCR déplore le choix des partenaires internationaux de miser plus sur la réponse militaire au détriment de l’action humanitaire. Il pointe du doigt les « conséquences humanitaires désastreuses » émanant des interventions militaires. En effet, selon le communiqué, les affrontements entre les forces nationales et les groupes armés provoquent d’autres déplacements.
En outre, M. Egeland demande aux autorités burkinabés de dialoguer avec les populations locales. Une femme rencontrée dans un camp de réfugiés regrette le silence des dirigeants. Celle-ci préconise des discussions entre les décideurs et les communautés comme solution à cette crise.

Onass MENDY (Stagiaire)

27 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article