image

LE CONSEIL QUE MANSOUR FAYE DONNE À CEUX QUI RÉCLAMENT SA TÊTE

image

Les accidents de Sikilo du 08 janvier et du 17 janvier à Sakal ont occasionné la mort de 63 êtres humains, au total (Sikilo 41 et Sakal 22). Le nombre des blessés graves s’élève à 13 (8 à Sikilo et 5 à Sakal).

Ainsi, certaines personnes se sont levées pour demander la démission de Mansour Faye, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement. Face à la presse, ce mardi, le ministre a demandé à ses détracteurs d’avoir plus d’endurance. « Vous savez nous on est dans le temps de l’action. Et je conseille à ces citoyens qui réclament ma démission d’avoir plus d’endurance.

Parce que je me focalise sur les missions que le président de la République a bien voulu me confier et je ferai de mon mieux pour m’acquitter de mes tâches et essayer d’apporter des solutions par rapport aux préoccupations des sénégalais », a-t-il répondu sur la question.

Abordant les accidents, il a souligné que nous tous, nous en convenons, il y a trop de morts et de blessés dus aux accidents de la route : « c’en est trop Et ne pas agir, serait une négligence coupable que l’État ne peut endosser. Pour « protéger la personne humaine » comme le demande la Constitution, le Gouvernement a pris des mesures dont certaines sont d’application immédiate et d’autres à moyens termes. Mais, indique le ministre, il est important de le dire et de bien le retenir : le Gouvernement a privilégié le dialogue avec tous les acteurs, principalement avec les syndicats des transporteurs routiers, autant dans la prise des mesures que dans leur mise en œuvre.

« Pour la nuit, il y’aura des dérogations lors des événements particuliers »

C’est dans ce cadre que Mansour Faye a rencontré les acteurs des transports routiers. Une rencontre au cours de laquelle six mesures ont été retenues. Il s’agit des brigades mixtes de sécurité routière, les heures de circulation des véhicules de transport public de voyageurs et de marchandises de 23 heures à 5 heures du matin. Pour cette mesure, le ministre des Transports a confié aux journalistes qu’il y’aura des mesures d’allègement lors des évènements religieux et autres.

« Il y’a le Magal de Porokhane dans quelques jours. Et pour les évènements particuliers nous allons apporter des mesures d’accompagnement. L’Etat en a l’expérience surtout avec la Covid », a informé le ministre.

Par rapport aux dérogations pour la mesure d’interdiction des porte- bagages, dit-il, le Gouvernement a accédé à la demande des transporteurs en établissant une période transitoire d’un an pour la mise en œuvre de cette mesure. En attendant, les porte-bagages sont limités à 50 cm pour les 7/8 places et 70 cm pour les autres véhicules de transport de voyageurs. S’agissant des visites techniques modernes à Dakar, le Gouvernement trouvera avec les acteurs un mécanisme pour que des visites techniques modernes soient effectuées dans les régions intérieures.

Cependant, poursuit-il, le programme d’érection de 8 centres de contrôle technique moderne dans les autres régions sera accéléré. Pour la durée d’exploitation des véhicules de transport public, Mansour Faye soutient qu’un décret a été pris pour porter la durée d’exploitation des véhicules de transport public de voyageurs à 20 ans et celle des véhicules de transport de marchandises à 25 ans, à partir de la date de première mise en circulation.

Cependant, à titre dérogatoire, une période d’exploitation supplémentaire de 2 ans a été accordée aux véhicules de transport public de marchandises et de voyageurs qui ont dépassé les durées limites fixées. Enfin, sur le point relatif aux âges des conducteurs, les dispositions du Code de la Route sont maintenues : 23 ans pour les chauffeurs des gros porteurs et 25 ans pour les chauffeurs des véhicules de transport public de voyageurs. Pour finir, il a assuré qu’il n’y aura pas d’augmentation du prix des tarifs avant de demander à tous les acteurs de s’unir pour lutter contre les accidents routiers.

Cheikh Moussa SARR
Pape Doudou DIALLO (Photo)

17 janvier 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article