image

LE CORPS SANS VIE D’UNE FEMME ENCEINTE, RETROUVÉ DANS UN BÂTIMENT

image

Le corps sans vie d’une jeune femme enceinte a été retrouvé dans un bâtiment à Touba Khaira. Ndéye Diop qui aurait été tuée par son petit-ami, avait disparu depuis samedi. Le présumé meurtrier qui avait pris la poudre d’escampette, a finalement été interpellé par la police.

Une jeune fille d’une vingtaine d’année a été retrouvée morte ce mardi à Touba. Un meurtre aux allures d’un crime passionnel, puisque, nous dit-on, elle a été tuée par son petit-ami.

En effet, cette dernière qui est une collégienne et qui fréquentait un établissement à Darou Khoudoss avait disparu depuis samedi et les membres de sa famille étaient à sa recherche depuis le dimanche. Elle disait être partie récupérer son bulletin de compositions.

Ses parents, inquiets, ont ensuite effectivement fait des déclarations au niveau de certains commissariats de Touba dans l’après-midi de ce 03 juillet 2022. C’est ce mardi, seulement vers 13 heures, que la nouvelle leurs parviendra que leur fille était retrouvée morte.

Selon des informations de Dakaractu, si certains de ses camarades élèves parlent de viol suivi de meurtre, des sources plus crédibles confient qu’elle était venue confier à son petit-ami qu’elle traînait une petite grossesse depuis un moment.

Sous le choc de la nouvelle de sa probable grossesse, son bourreau aurait mal agi, la tuant. C’est quand il a essayé de la jeter dans un réservoir d’eau que le crime a été découvert.
En attendant les conclusions de la police scientifique, le présumé meurtrier qui avait pris la poudre d’escampette a finalement été interpellé.

Gora Ndack LO
(Correspondant à Touba)

6 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article