LE COUPLE ALLEMAND NIE ET SE PRÉSENTE COMME DES ÉTUDIANTS

news-details
DROGUE AU PORT DE DAKAR

Le Doyen des juges d’instruction a démarré, ce jeudi, son enquête dans l’affaire de la drogue saisie au Port autonome de Dakar. Selon les Echos, les personnes mises en cause dans cette affaire ont défilé au cabinet du magistrat instructeur pour se soumettre aux questions du juge. D’après le journal, c’est le couple allemand qui a été le premier à passer à l’interrogatoire. L. Schmitzberger et Caroline Verena Stanzi ont nié leur implication dans l’affaire. A les en croire, ils sont des étudiants en voyage et qui retournaient chez eux. Ne voulant pas prendre l’avion, ils ont préféré faire le voyage en bateau. C’est alors qu’ils ont loué une cabine dans le navire.

Pour cette affaire de plus d’une tonne de cocaïne l’enjeu était très important. C’est ce qui explique certainement que le juge Samba Sall n’a rien voulu négliger en interrogeant le couple pendant 4 tours d’horloge. A la suite des allemands, les italiens Materra Borgia Pasquale et Paolo Almafitano ont été convoqués au cabinet du magistrat instructeur. Les auditions se poursuivent et prendront fin le 30 juillet prochain.

Vous pouvez réagir à cet article