LE CREPMF DONNE RAISON À LA SENELEC

news-details
NOTATION FINANCIÈRE

Le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers donne raison à la Senelec dans la bataille des communiqués qui l’oppose à la société de notation financière Bloomfield Investment Corporation.

Selon l’organisme régional, la Senelec a certes rompu avec l’agence ivoirienne, mais ne se retire pas du processus de notation financière.

L’autorité régionale précise qu’une agence de notation financière donne une opinion sur la qualité de crédit des émetteurs ou des instruments financiers, mais ne la garantissent pas.

Dans la correspondance consultée par la rédaction de Emedia.sn, l’autorité régionale des marchés financiers invite Bloomfield Investment Corporation à rectifier ses précédents communiqués de presse. Dans ceux-ci, la société de notation financière basée en Côte d’Ivoire laisse croire que la Senelec renie le processus de notation financière en rompant avec elle.

La Senelec, de son côté, explique son action par le respect du Code des Marchés Publics du Sénégal et sa liberté de choisir l’agence qui se charge de sa notation. Justement, le contrat liant les deux entités est arrivé à échéance le 31 octobre et n’a pas été renouvelé pour la période 2018-2019.

Vous pouvez réagir à cet article