image

LE CUDIS LANCE SA FATWA

image

Le Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis) a annoncé hier sa campagne contre la haine et la désinformation sur les réseaux sociaux. Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine et ses camarades comptent s’appuyer sur leur partenaire, Meta, propriétaire du réseau social Facebook, pour préserver la « coexistence pacifique ».

C’est une fatwa contre la haine et la désinformation sur les réseaux sociaux que le Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis) a lancée jeudi. En exposant les raisons qui ont suscité cette campagne, Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine a expliqué que « la chance du Sénégal a toujours été la coexistence pacifique et la bonne entente » entre ses différentes communautés religieuses.

Une « exception sénégalaise » qui risque toutefois d’être de plus en plus « malmenée et remise en cause par certains germes de conflits récurrents qui, mal gérés ou négligés, peuvent susciter dans le long terme des tensions ou même des dissensions durables et préjudiciables au vivre-ensemble ». Selon le président du Cudis, ces germes sont surtout amplifiés, dans le contexte actuel, par le traitement « non réfléchi » de certains contenus (provocations délibérées, incitations à la haine ou à la dépréciation religieuse, etc.), par les médias et surtout par leur « capacité de propagation extensive » à travers les réseaux sociaux et Internet.

Avec comme slogan « Waxal lou baax mbaa nga noppi (Prêche la bonne parole ou tais-toi) », M. Sy ajoute : « C’est ce contexte qui justifie cette campagne que nous déployons à partir d’aujourd’hui. Elle vise à promouvoir le vivre-ensemble et à lutter contre les discours de haine sur les médias et réseaux sociaux ». À l’en croire, le constat est parti du fait que ces derniers ne sont pas assez utilisés, notamment au Sénégal, pour contrer « les discours de haine et mieux promouvoir notre modèle de coexistence » au moment où plusieurs études montrent que « les groupes extrémistes recrutent massivement sur les médias et réseaux sociaux, plus spécifiquement, sur le DarkNet ».

Une campagne appuyée par Meta
Pour pallier les graves risques que cette situation fait courir à la stabilité du pays, « un mécanisme d’anticipation et de gestion sur les sources de conflits a été imaginé par le Cadre, avec des procédures d’intervention bien définies », a annoncé le responsable moral du Cudis. « C’est dans ce cadre que nous lançons cette campagne contre la haine et la désinformation sur les réseaux sociaux en nous appuyant sur notre partenariat avec Meta », a précisé M. Sy. Cette campagne durera 4 mois et sera l’occasion de passer des spots de conscientisation sur tous les médias et les réseaux sociaux. « En cela, nous souhaitons l’accompagnement de la communauté nationale dans toutes ses composantes. Nous souhaitons que les Sénégalais comprennent que la désinformation et le discours de haine ne sont pas conformes à nos croyances et aux enseignements de nos grandes figures religieuses », a souligné Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine.

Suzanne SY

26 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article