image

LE DÉFI DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

image

L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois/Jappo) et l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), ont noué un partenariat. Lequel entend relever le défi de la transformation digitale. Il est attendu 1,5 million d’emplois d’ici 2030. Une feuille de route a été validée dans ce sens. Une réunion de travail a réuni les différentes parties, ce lundi 5 septembre, au siège de l’union des commerçants et industriels, sis à Colobane.

Enjeux et défis de la digitalisation des Pme et du secteur du Commerce
L’Unacois/Jappo va s’appuyer sur le savoir-faire de l’université pour accélérer ce processus, « Le monde et l’Afrique ont connu des crises successives sanitaires et sécuritaires qui ont quasiment bouleversé tous les schémas organisationnels et remis en cause toutes les certitudes. Le Sénégal à l’instar de tous les pays a cherché à se remettre en ordre de marche, en validant une stratégie de relance économique, a campé le Directeur exécutif de l’Unacois/Jappo. La stratégie devra être soutenue par des instruments et des moyens pour faire en sorte que le tissu économique du Sénégal constitué en majorité de Petites et moyennes entreprises d’abord puissent être préservées et ensuite puissent retrouver à nouveau l’accès à la croissance. »

Il ajoutera que pour accélérer ce processus, l’Unacois/Jappo compte s’appuyer sur le savoir-faire de l’Université. « Nous avons estimé utile de nous rapprocher du temple du savoir qui est l’UVS, dépositaire de la science en matière de digitalisation » pour « nous accompagner d’abord dans nos besoins organisationnels, dans l’élaboration de nos nouveaux schémas d’organisation du business et enfin, pour innover dans la mise en œuvre des différentes missions des Pme et la mission primordiale des Pme n’est rien d’autre que sa capacité à produire de la richesse et des emplois. »

Une feuille de route déjà validée
Pour ce faire, l’Unacois va s’appuyer sur le savoir de l’université pour renforcer les capacités de ses membres et accélérer le processus de modernisation du secteur du Commerce en particulier. En effet, au nom de l’UVS, Pr Alpha Dia, revenant sur les modalités du partenariat, a expliqué qu’il a été convenu de mettre en place un programme de formation afin de répondre à deux besoins dont celui de renforcement des capacités des membres de l’Unacois. « Nous avons déjà enclenché la procédure, a-t-il dit. Après demain, nous avons un atelier que nous allons organiser, ici à Dakar, avec plusieurs de ses (Unacois) membres. On va identifier leurs besoins et voir comment ces besoins pourront être pris en charge à travers des programmes de formation certifiant de courte durée. »

Ensuite, « le second défi que nous nous sommes fixés, c’est d’aller ensemble (vers) la transformation digitale. » Il est attendu, à moyen terme, la mise en place d’un « dispositif moderne » comme ebay, amazon, entreprises de commerce en ligne, générant des milliards, en greffant un ensemble de services à travers ces boutiques de nouvelle génération.
D’ici 2030, l’UVS vise la création de 1,5 million d’emplois, en relation avec les acteurs de l’économie dont l’Unacois/Jappo.

Dié BA

6 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article