image

LE DÉPÔT DE THIAROYE, UN MOUROIR POUR BUS

image

Comme pour battre le fer quand il est, le nouveau Directeur général, Ousmane Sylla, n’a pas mis du temps pour mettre la main dans le cambouis. Moins de soixante-douze heures après son installation, il sur un site très symptomatique de la situation de la société de transport public : le dépôt de Thiaroye.

La société de transport Dakar Dem Dikk traverse des difficultés. En dehors de la dette et du manque de bus, il y’a l’état de délabrement alarmant du dépôt de Thiaroye. C’est un vrai cimetière de bus où le personnel travaille dans des conditions inhumaines. L’insalubrité est manifeste. Malgré tout, le travail continue, avec des agents qui côtoient en permanence le danger. Non seulement leur santé est exposé mais aussi, ils risquent l’électrocution. « Vous avez vous-même constaté ce qui se passe ici. On n’a même pas besoin de vous le dire. L’eau est partout et ces fils que vous voyez c’est du courant. On est obligé de mettre des bottes et de travailler dans l’eau. Les soudeurs sont très exposés parce qu’ils sont entourés eux aussi par les eaux. C’est une situation vraiment déplorable », a dit un mécanicien qui a préféré garder l’anonymat. Il ajoute : « je peux vous assurer qu’après la retraite, les travailleurs de ce dépôt mourront automatiquement. Parce que les conditions sont inhumaines. C’est une situation inquiétante ».

Abdoulaye Fall, délégué du personnel, a embouché la même trompette. « Lors de notre rencontre mensuel, ce mercredi, avec le nouveau directeur général nous lui avons expliqué la situation. Je lui avais dit si vous venez à Thiaroye il faut porter des bottes. Parce qu’à Thiaroye c’est la catastrophe. Nous avons beaucoup de problèmes et nous avons espoir qu’il va changer la situation », soutient-il.

Avant de poursuivre : « Ici, c’est un cimetière de bus. La majeure partie sont en panne et ces bus n’ont pas été relevés. Le directeur doit rencontrer tous les techniciens pour tenter de régler ce problème ». En tout état de cause, la situation du dépôt de Thiaroye doit faire l’objet d’un programme d’urgence afin d’éviter la catastrophe.

« Dakar Dem Dikk : un système de management à changer »

Trois jours seulement après sa prise de fonction, le nouveau directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD), Ousmane Sylla a visité le dépôt de Thiaroye. Après avoir fait le tour du dépôt, le nouveau Dg demeure convaincu que cette situation peut être changée. « C’était important pour moi d’être là aujourd’hui pour m’enquérir de la situation. Être à Thiaroye, c’est très symbolique. J’ai trouvé des travailleurs très engagés, très dynamiques et qui souhaitent l’amélioration de DDD », a-t-il dit. Avant de poursuivre : « Nous avons constaté aujourd’hui une situation qui peut être changée et qui va être changée. Parce que les employés sont déterminés, ils sont motivés et ils ont démontré encore une fois que DDD, c’est plus qu’un patrimoine. Nous sommes certains que DDD, avec l’aide du chef de l’Etat, sera une société nouvelle. Une société qui sera rentable ».

Cheikh Moussa SARR
Doudou Diallo (Photos)

21 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article