LE DIRECTEUR DU COMMERCE INTÉRIEUR MENACE LES BOULANGERS

news-details
HAUSSE DU PRIX DU PAIN

Le Directeur du Commerce intérieur, Ousmane Mbaye, rame à contre courant de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, qui veut procéder à l’augmentation du prix du pain. « Aujourd’hui, souligne-t-il dans un entretien accordé à Enquête, à l’examen des différents éléments qui entrent dans la production du pain, nous n’en avons pas un seul dont le prix est revu à la hausse. Au contraire, nous avons noté que la farine, l’électricité et le carburant ont vu leur prix baisser, sans pour autant que cela ne soit pris en compte dans le prix du pain, qui a été administré depuis mai 2014. »
Ousmane Mbaye, qui déclare au journal que les boulangers « ne peuvent pas » du jour au lendemain, procéder à une hausse du prix, ne manque pas de prévenir : « Aujourd’hui, toute vente de pain au prix supérieur à 150 FCFA pour la baguette de 190 grammes, sera considérée comme illicite. Auquel cas, elle sera sanctionnée par la loi. »
Au Sénégal, le prix du pain a été homologué avec « l’arrêté ministériel n°8262 en date du 19 mai 2014 portant homologation des prix plafonds du pain à Dakar ». Ainsi, la baguette de 190 grammes est fixée à 150 FCFA, celle de 125 grammes à 100 FCFA et celle de 65 g à 50 FCFA, rapporte la source.

Vous pouvez réagir à cet article