image

LE DISCOURS CONQUÉRANT DE COACH CISSÉ

image

Malgré la succession d’impairs qui perturbent la préparation de l’équipe nationale, le sélectionneur Aliou Cissé se veut optimiste. Le groupe élargi lui permet de travailler ses gammes tout en espérant un retour rapide des joueurs laissés à quai pour cause de Covid. A l’issue de la première séance d’entraînement tenue hier à Bangou, sur le site du Tagidor Garden qui leur sert de nouveau Tanière, le coach des Lions a tenu un discours conquérant.

Les couacs dans la préparation

« La préparation à Dakar s’est plutôt bien passée. On a très bien travaillé pendant une grosse semaine puis on est allé chercher le drapeau avant d’effectuer les tests Pcr. Il s’avérait qu’il y a quelques membres du staff et de l’équipe qui sont contaminés, positifs. Cela ne nous a pas empêchés de voyager hier (avant-hier, ndlr). Ça a été une journée un peu longue, mais on est bien arrivé. Cet après-midi on a pu faire notre première séance, demain on en fera une autre. Le moral est au beau fixe, nous espérons récupérer le reste des troupes d’ici la fin de cette semaine. »

À l’entame d’une troisième Can en tant que coach

« Avec beaucoup de sérénité. On a emmagasiné, ensemble avec les joueurs aussi dont certains en sont à leur quatrième Can, beaucoup d’expérience, beaucoup de vécu, beaucoup de très bonnes choses. Moi, j’ai aussi eu la chance aussi en tant que joueur de l’avoir disputé 2 fois. Cette Can, on la connaît. On sait que c’est une compétition très difficile. Aujourd’hui, depuis deux ans, toutes les équipes se sont préparées. Entre 2019 et 2022, beaucoup de choses ont changé dans les effectifs. »

Ambition réaffirmée

« On va vers une Can très intéressante, difficile, mais je crois que nous sommes outillés pour ça. Nous avons envie de gagner. Comme d’autres équipes. Toutes les grandes équipes ont la même ambition, nous en faisons partie. Nous sommes là comme d’autres équipes pour gagner cette Can. Ça fait deux trois ans que nous travaillons pour ça, depuis la dernière Can. Maintenant, cette ambition, il faudra la montrer sur le terrain. C’est facile de l’être sur le papier, il faut le faire sur le terrain. »

Babacar Ndaw FAYE
Envoyé spécial à Bafoussam

7 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article