LE DISCOURS ENGAGÉ DE MACKY SUR LA SITUATION AU MALI

news-details
FORUM PAIX ET SÉCURITÉ

C’est un discours très engagé. Un langage de vérité tenu par le président Macky Sall. Le chef de l’Etat Sénégalais n’a pas mâché ses mots pour décrier la situation qui prévaut dans le Sahel, le Mali, en particulier, à l’ouverture du 6ème Forum international sur la Paix et la Sécurité qui se tient à Dakar, les 18 et 19 novembre 2019.

Pour résoudre définitivement la crise malienne, Macky Sall opte pour une : « force militaire supérieure » à celle des djihadistes. « la Minusma avait été créée par le Conseil de Sécurité de l’Onu avec comme mission l’appui aux efforts de stabilisation du pays, la protection des civils et le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire malien », a rappelé le président Sall.

Selon lui, malgré la multiplication de l’effectif des soldats de la Minusma, les attaques terroristes sont toujours récurrentes dans ce pays frère. Ces attaques, selon lui, se sont même propagées dans d’autres pays frontaliers du Mali. Ce qui lui fait penser que la stratégie de maintien de l’ordre devrait être changée. « Pourquoi, en dépit de la présence massive des forces internationales, la situation continue de se dégrader au Sahel », s’interroge Macky Sall. « Il faudrait beaucoup plus de coordinations des différentes missions déployées sur le terrain de façon à rendre leurs actions plus cohérentes et plus efficaces », estime le chef de l’Etat sénégalais.

Ainsi, il invite l’Onu à initier « un engagement robuste » pour résoudre le terrorisme au Sahel. « Dans l’urgence, face aux terroristes armés et déterminés, il n’y a d’autres choix que d’opposer une force militaire supérieure, mieux armée et plus déterminée », a déclaré le président Macky Sall. Qui ajoute : « Nous tenons à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale de la République sœur du Mali. Pour nous, le Mali est un et indivisible », soutient-il.

Vous pouvez réagir à cet article