« LE FICHIER ELECTORAL N’EST PAS FIABLE »

news-details
BAKAR NDIAYE, EXPERT EN VOTE ELECTRONIQUE

Bakar Ndiaye, expert en vote électronique, conforte l’opposition dans ses doutes. Contacté par iRadio (90.3 FM), il explique que le fichier électoral mis en ligne « ne répond pas aux normes. Ses arguments : « Nous avons eu à faire des vérifications. Et, il se trouve que la majeure partie des demandes de mises à jour, qui ont été prises en compte lors de la révision des listes électorales, n’ont pas été prises en compte dans la procédure de mises à jour. Ce qui veut dire, pratiquement, que le fichier qui est mis en ligne, n’est pas le bon fichier. »

Au-delà cela, indique le chercheur-inventeur et expert du système de vote, « le fichier ne peut pas servir pour le parrainage. Car, martèle Bakar Ndiaye : « On a toujours le même problème. Il y a des changements d’adresses électorales qui ont été faites sans le consentement des électeurs. Ce sont des cas qui ont été constatés. Partant du fait que nous sortons d’une période de révision des listes électorales, les mises à jour qui devaient être faites, ne l’ont pas été. »

L’expert persiste et signe : « Ce fichier-là est un fichier qui ne peut pas même servir pour le parrainage parce que dans la procédure de gestion du parrainage, il est dit que pour être parrain, il faut être électeur et pour être électeur, il faut se trouver dans un fichier qui est reconnu comme étant fiable. Et le fichier en ligne, d’après nos recherches de vérification et de contrôle, ce n’est pas un fichier que nous déclarons fiable. »

« Pour exercer son droit de regard et de contrôle sur la tenue du fichier électoral que lui confère la loi », l’opposition a déjà annoncé l’envoi de quinze experts à la Direction de l’autonomisation du fichier (DAF), jeudi prochain.

Vous pouvez réagir à cet article