LE FILS DE ME KHOUREYCHI BA ARRÊTÉ

news-details
ASSOCIATION DE MALFAITEURS ET VOL

Khalifa Ababacar Ba, fils du célèbre avocat Me Khoureychi est pensionnaire de la maison d’arrêt de Rebeus depuis ce vendredi 22 décembre 2018. C’est d’ailleurs son père qui donne l’information sur sa page Facebook. Rappeur de son état, Khalifa Ababacar Ba, inculpé pour les faits d’association de malfaiteurs et de vol en réunion avec usage de moyens de locomotion, a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du 8e cabinet Mamadou Seck. Il passe présentement ses nuits à la chambre 13 de la prison de Rebeuss où, en croire son père, il vit « sereinement cette épreuve avec un moral trempé dans l’acier, rasséréné par son innocence éclatante comme le soleil en son midi ». Estimant que cette affaire est un complot pour mettre hors d’état de nuire son fils, Me Khoureychi Ba accuse le ministre Abdoulaye Diouf d’être derrière cette affaire.

Abdoulaye Diouf Sarr accusé

« Ce qu’on lui reproche n’est rien du tout. Ce sont des adversaires politiques du camp d’Abdoulaye Diouf Sarr qui le fatiguent et qui ont monté ce coup. Ce sont des accusations qui sont cousues de fil blanc », a déclaré la robe noire. Avant d’ajouter : « on l’accuse d’un prétendu vol en réunion, dans un quartier populaire et à 15:00, d’un scooter par un mécanicien par la suite opportunément dissous dans la nature pour laisser ses pseudo-complices dans les griffes des adversaires politiques travailleurs municipaux qui les attendaient là ».
Cependant, ce qui a outré l’avocat dans cette affaire c’est que les gendarmes aient mentionné son nom dans le procès-verbal de l’enquête préliminaire. « Une telle mention, qui plus est pour un prévenu âgé d’une trentaine d’années, ne fait pas que nous interpeller puissamment après trois décennies de pratiques procédurales de toutes sortes d’avocat ayant blanchi non pas sous le harnais mais sous le harnois : elle traduit à la perfection le degré actuel de décrépitude et de corruption d’un système répressif tombé bien bas et devenu désormais un outil en parfaite adéquation avec les impératifs déclinés urbi et orbi par les républiquettes manguières... », a déclaré Me Khoureychi Ba.

Vous pouvez réagir à cet article