image

LE FONGIP ET LE FSA MUTUALISENT LEURS FORCES

image

Le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) a signé, ce vendredi, un accord-cadre avec le Fonds de Solidarité Africaine (FSA). Ce, pour mieux répondre aux attentes des entreprises sénégalaises surtout en termes de garantie. Selon l’administratrice du Fongip, Thérèse Faye Diouf, ce cadre juridique permettra aux deux institutions de mettre en jonction et en contribution leurs expériences réciproques et leurs ressources pour une opérationnalisation réussie des axes de collaboration clairement définis. « En effet, ce partenariat vise à renforcer les capacités d’intervention de nos structures et à intensifier davantage nos activités d’accompagnement des entreprises sénégalaises à travers un dispositif de garantie attractif répondant aux besoins de l’écosystème financier. C’est dans cette optique que le FONGIP et le FSA travailleront ensemble dans les domaines de la mutualisation des risques en termes de co-garantie et de contre garantie, de l’accompagnement technique et de la mise en place d’une ligne de garantie de 15 milliards de FCFA dont la requête sera transmise aussitôt après cette cérémonie », a-t-elle déclaré.

À en croire l’administratrice du Fongip, la ligne de garantie qui sera mise en place par le FSA permettra au Fongip d’intervenir en couverture de projets d’investissement dans des secteurs d’activité actuellement non couverts, mais qui sont éligibles aux critères du FSA ; sur des dossiers qui nécessiteraient un niveau d’engagement de garantie supérieure à sa limite d’exposition autorisée ; sur des dossiers sortant du cadre des PME-PMI. « C’est dire que cette ligne va constituer, par conséquent, un important levier d’accompagnement financier des acteurs économiques dans les secteurs de souveraineté alimentaire, pharmaceutique et sanitaire, mais également de prendre en charge le financement des promoteurs immobiliers privés fortement impliqués dans le programme de construction des « 100 000 » logements », a soutenu Thérèse Faye Diouf selon qui, la signature du présent accord témoigne donc de l’engagement marqué du FSA d’accompagner le FONGIP, et plus généralement l’État du Sénégal dans sa politique de facilitation de l’accès au crédit, surtout dans un contexte de relance de l’économie.

Pour sa part, Ahmadou Abdoulaye Diallo du Fonds de Solidarité Africaine (FSA) a rappelé que les interventions du FSA en faveur des entreprises sénégalaises se chiffrent à 200 milliards de FCFA. Ce qui a permis de mobiliser 315 milliards. Ces chiffres, indique-t-il, demeurent en deçà des besoins de financement des PME au Sénégal. « Soucieux d’y remédier, nous venons d’affirmer notre volonté de travailler main dans la main pour pouvoir accélérer la cadence et le volume des interventions de nos structures réciproques au financement des entreprises au Sénégal », a déclaré le patron du Fonds de Solidarité Africaine (FSA). Toutefois, il est convaincu que cette coopération débouchera sur la formulation des solutions innovantes et adaptées aux besoins des entreprises du Sénégal. Le FSA, rassure-t-il, jouera pleinement son rôle et mettra à la disposition du Fongip 47 ans de savoir-faire, des ressources financières adaptées, entre autres.

Cheikh Moussa SARR

15 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article