LE FORUM CIVIL EXIGE LE RESPECT DU CARACTÈRE SUSPENSIF DU RABAT D’ARRÊT

news-details
CANDIDATURE DE KHALIFA SALL

Le Forum civil, à travers un communiqué de presse, invite la Cour suprême de Dakar et le Conseil Constitutionnel à respecter les droits de Khalifa Sall sur le caractère suspensif en matière de rabat d’arrêt. Birahim Seck, Coordonnateur général du Forum civil, et ses camarades constatent, pour le déplorer, « un certain désordre du droit. » Qui, font-ils savoir, est provoqué par ceux qui sont chargés de le protéger et de le mettre en œuvre. Ainsi, les membres du Forum civil tirent la sonnette d’alarme pour prévenir sur la situation actuelle du pays. Laquelle est, d’après eux, caractérisée par une certaine angoisse et des craintes des populations et des investisseurs sur l’avenir immédiat du Sénégal. Ce, dans un contexte où les contestations sur le processus pré-électoral font rage.

Parrainage : les regrets du Forum civil

Sur la vérification des parrainages, le Forum civil regrette de constater que le processus a été faussé dès le départ par « un déficit de transparence et de fiabilité ». Car, indique-t-il, les données de base devant servir de référentiel de comparaison n’ont pas été transmises aux candidats à la candidature. A cela s’ajoute une réelle rupture du principe d’égalité des candidats à la candidature devant les règles du jeu électoral. « Le processus électoral est bâti dans le moule de la défiance et non de la confiance des acteurs, condition substantielle aux bonnes pratiques internationalement reconnues en matière électorale », a indiqué le forum civil.

Les forces de sécurité et de défense appelées à la retenue

En effet, Birahim Seck et ses camarades sont d’avis que la paix sociale est menacée. Estimant que la stabilité de la sous-région est très fragile et les vulnérabilités du pays avérées, le Forum civil réitère sa demande au président de la République, garant constitutionnel de l’unité et de la cohésion nationale, de désigner une personnalité ou un organe consensuel et indépendant pour la poursuite de l’organisation de l’élection présidentielle. « En matière judiciaire, le sentiment le mieux partagé aujourd’hui est celui d’une justice au service de l’exécutif, une instrumentalisation à outrance de la justice à des fins de politique politicienne », a remarqué le forum civil qui exhorte tous les citoyens à aller retirer leur carte d’électeur afin de pouvoir accomplir librement leur droit de vote le jour du scrutin. Aux forces de sécurité et de défense, le forum civil appelle à la retenue en garantissant la sécurité aux citoyens afin de permettre d’avoir un scrutin libre, apaisé et transparent.

Vous pouvez réagir à cet article