LE FORUM CIVIL PARLE DE CONFISCATION ET EXIGE LA TENUE DES ÉLECTIONS À DATE ÉCHUE

news-details
POLITIQUE

Aucune date précise n’est pour le moment retenue pour l’organisation des élections locales, alors que celles-ci devraient se tenir depuis juin 2019 avant d’être repoussée à deux reprises. Cette situation intrigue le Forum civil.

Lors de leur réunion de Conseil d’administration, qui s’est ce weekend, ses membres ont évoqué ces joutes électorales. Ils ont demandé au gouvernement d’organiser « les élections départementales et municipales pour mettre un terme à la confiscation inacceptable de la souveraineté du peuple et à la violation continue du calendrier républicain, face à l’idée agitée de les repousser jusqu’en 2022 ».

Abordant également la problématique des coupures d’eau dans certains quartiers, Birahim Seck et ses camarades ont aussi exhorté l’Etat à prendre les mesures urgentes, en relation avec les concessionnaires (Sen’eau, Aquatech, Seo, Flexeau et autres), « afin de résoudre le problème crucial de la distribution de l’eau aussi bien en milieu urbain que dans le monde rural, notamment Mbacké, Sibassor, Mboro, Keur Moussa ».

Vous pouvez réagir à cet article