image

LE FSN DISTRIBUE 100 KITS ALIMENTAIRES AUX MENAGES

image

Le Fond de solidarité nationale (Fsn) déroule son programme de solidarité pour le ramadan. Ce sont 500 kits alimentaires qui sont prévus pour cette première édition. Ce programme hebdomadaire, a choisi, ce vendredi, les communes de Gueule Tapée et de Médina pour manifester sa solidarité avec les populations démunies.

Les kits sont composés d’un sac de riz, du sucre, de l’huile et un paquet de dattes. Mais, d’après le Directeur du Fsn, d’autres activités seront menées et elles seront orientées au niveau des Daaras et des prisons. « C’est un package d’activités que nous menons et pour lesquelles nous invitons tout un chacun à participer à cet effort de solidarité collective. La population a plus que jamais besoin de participer à l’effort de solidarité nationale », a indiqué Mamadou Ndao qui dirigeait les opérations de distribution à la Gueule Tapée.

Le Fsn est une structure qui dépend techniquement du ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et Territoriale que dirige le ministre, Samba Ndiobène Ka. Sa mission principale est d’œuvrer dans la solidarité nationale en apportant des actions urgentes et efficaces aux populations qui sont victimes de sinistre et qui ont besoin d’acte de solidarité. Pour le mois de ramadan, il a déclenché ce programme de solidarité. « Le ciblage a été spécialement fait par nous-mêmes. On a dépêché une équipe qui a recensé les ménages nécessiteux, à la suite, nous avons pris les numéros de téléphone pour dresser une liste. C’est cette liste que nous allons suivre pour procéder aux différentes distributions », a renseigné M. Ndao.

Cet acte du Fsn a été bien salué par les populations. D’après Vieux Alioune Diop, délégué de quartier Gueule Tapée - Fann Hoc 2, même le maire de la commune, Abdou Aziz Paye, a magnifié l’acte de solidarité. « C’est la première fois que je vois un pareil acte. Ce n’est pas la population qui est allée vers eux. Ce sont eux qui sont venus vers nous et nous ont distribué ces aides alimentaires. On ne s’attendait pas à ça. Si tous les ministères avaient des caisses de solidarité qui aident les populations, le président de la République n’allait jamais se fatiguer », a déclaré M. Diop.

Babacar FALL

15 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article