image

LA TRAITE DES COMMERÇANTS

image

Tivaouane connait un rush de pèlerins, ce samedi 8 octobre 2022, marquant la célébration de la naissance du Prophète Muhammad (PSL). L’anniversaire bat son plein. Une aubaine pour les commerçants qui sont venus en masse. Vendeur de chapelets, Hamady Bâ, venu de Colobane, à Dakar, ne boude pas son plaisir. En 2 jours, entre hier vendredi et ce samedi matin, il s’est déjà fait un bénéfice de plus de 30 000 F CFA. Il va emprunter le chemin du retour dimanche soir. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, et de teint noir, souffle économiquement. Il n’est pas le seul. Aly Seignane, bonnet bien ajusté, presse le pas aux alentours de la Zawiya Serigne Babacar Sy. Il propose des cartons aux fidèles leur permettant de s’asseoir sans se salir. Le produit échangé à 200 F CFA s’arrache comme du petit pain. Les bine-bine, ceintures scintillantes autour du rein, ont la cote auprès des jeunes filles. Mame Diarra qui n’a pas voulu lâcher son nom de famille ne dira pas le contraire. Elle ne retient de la période Covid-19 que les difficultés économiques. "Heureusement que c’est derrière nous maintenant. Parce que c’était très difficile", soupire-t-elle.

C’est la course poursuite entre tabliers et agents municipaux. "Hier, ils avaient confisqué mon matériel. J’ai dû payer 3 000 F CFA, pour le récupérer. Ils doivent être plus tolérants", se plaint Mame Diarra. Mais, le constat a été fait que les ambulants et tabliers bloquent la circulation.

La pluie enregistrée hier a adouci la température, à Tivaouane.

Dié BA

8 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article