LE GOUVERNEMENT CENTRAFRICAIN PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES AU SÉNÉGAL

news-details
CRASH

Après le tragique accident qui a causé la mort de trois militaires sénégalais, le Gouvernement de la République centrafricaine a présenté ses condoléances aux familles des victimes et au peuple sénégalais. Dans un communiqué rédigé le 27 septembre, signé du porte-parole du Gouvernement et ministre chargé du Secrétariat général du Gouvernement, Maxime Balalou, l’on revient sur « les mauvaises conditions atmosphériques (qui) seraient à la base de cet accident malheureux. »

Le Président centrafricain Austin Archange Touadera et le Premier ministre Firmin Ngrebada « adressent au au nom du peuple centrafricain, leurs sincères condoléances à la mission de paix des Nations Unies en Centrafrique, aux familles respectives des victimes et au peuple sénégalais », avant de rendre un hommage solennel à l’engagement patriotique du Sénégal au côté de la République centrafricaine.

L’adjudant-chef Mady Coly, le capitaine Gorgui Foune et le sergent-chef Diaw Coulibaly sont les trois Jambars (guerriers en wolof, surnom donnés aux militaires sénégalais) qui ont péri dans le crash de l’hélicoptère de l’Armée de l’air sénégalaise. La quatrième victime, le capitaine Thiam, s’est retrouvé avec des blessures « graves ». Le drame est survenu vers 09h20, le vendredi, 27 septembre.

« L’aéronef effectuait un vol d’appui aux opérations de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilité en Centrafrique (MINUSCA). Seulement, il a été obligé de faire un détour dans la zone de Bouar, à cause d’un épais brouillard. A l’aérodrome de Bouar, l’hélicoptère en question avait des difficultés pour atterrir, le pilote a ainsi tenté un atterrissage d’urgence. Il s’en est suivi un crash. »

Vous pouvez réagir à cet article