LE GOUVERNEUR DE THIÈS LANCE LA TRAQUE AUX CHAUFFEURS CLANDESTINS

news-details
COVID-19

Mouhamadou Moustapha Ndao, gouverneur de la région de Thiès, ne badine pas avec le respect des mesures prises par les autorités pour éviter la propagation de la maladie du Coronavirus. Ainsi, il lance la chasse aux chauffeurs qui bravent l’interdiction de transport interurbain. Il a annoncé un renforcement de la surveillance pour dissuader et arrêter les chauffeurs récalcitrants. Car, à son avis, les cas communautaires enregistrés dernièrement dans la capitale du rail ont eu à voyager. « La guerre est loin d’être gagnée et les cas communautaires détectés dernièrement font craindre le pire. Il faut que chacun reste chez soi. C’est la première chose à faire. Il faut qu’on arrête de bouger parce que tous les cas que nous avons ces temps-ci viennent d’ailleurs », a déclaré le Gouverneur qui prenait part à la cérémonie de réception d’une ambulance médicalisée offerte par Mbaye Gueye EMG dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

En effet, le Gouverneur déclare que les forces de sécurité sont mobilisées pour barrer la route à tout chauffeur qui pratiquerait le transport irrégulier en cette période où le virus gagne de plus en plus du terrain. Il faut rappeler que l’Etat a durci les sanctions contre ceux qui violent cette loi. Désormais, les récalcitrants contre les mesures édictées seront punis d’un emprisonnement allant d’1 à 5 ans et d’une amende qui peut aller d’un million jusqu’à cinq millions F CFA sans possibilité de sursis.

Vous pouvez réagir à cet article