image

LE GROUPE EMEDIA REÇU PAR SERIGNE MOUSSA NAWEL

image

Le Magal de Porokhane sera célébré dans quelques jours. Et en prélude à cet événement religieux, une délégation du groupe Emedia Invest conduite par le Directeur général, Mamoudou Ibra Kane, s’est rendue, hier, à Porokhane pour une visite de courtoisie. C’est dans la joie et la ferveur que le petit-fils de Serigne Touba, Serigne Moussa Nawel a reçu la délégation. « Chaleureusement, nous avons été accueillis par Serigne Moussa Nawel qui est un ami de la maison, mais aussi du groupe, et qui porte beaucoup d’affection à Mamoudou, qui nous porte nous tous en affection. Et il l’a montré à plusieurs reprises j’en suis un témoin oculaire », a déclaré le Directeur de la communication de Emedia, Mamadou Ndiaye. Qui poursuit que Serigne Moussa Nawel est « un homme de dimension exceptionnelle, une grande figure du Mouridisme ». Le directeur de publication du journal Bés bi Le jour d’ajouter : « C’est un petit fils du fondateur du Mouridisme, et je pense que tout ceci fait de lui une personnalité remarquable. Il nous avait invité à venir lui rendre visite à Porokhane, et nous avons accompli cela avec beaucoup de devoir, beaucoup d’amitié et beaucoup d’attachement. Le groupe est très attentif à tout ce qui touche aux foyers religieux. »

Emedia qui a entamé un travail de vulgarisation de l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul est fortement apprécié par la communauté mouride. Et selon les responsables, ce travail sera poursuivi. « Le khalife avait confié au groupe la réalisation d’une œuvre que lui-même a jugée immense. Parce qu’il avait un immense chantier, l’université de Touba qui a coûté près de 30 milliards. Ensuite, il nous a confié la réalisation d’un film qui a été diffusé pour la première fois et de façon solennelle à Massalikoul Djinane et il y avait du beau monde répondant d’abord à l’invitation du comité d’organisation ; mais répondant aussi à toute l’académie de l’Université de Touba, et en même temps à tout ce que fait le khalife pour achever cet immense chantier qu’est l’Université de Touba »,a souligné M. Ndiaye.

Adama SARR (Correspondant à Kaolack)

5 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article